Dans son documentaire “Legacy”, le photographe Yann Arthus-Bertrand raconte "l’incroyable histoire de la Terre" et les conséquences de l’activité humaine sur notre planète.
Plein écran
Dans son documentaire “Legacy”, le photographe Yann Arthus-Bertrand raconte "l’incroyable histoire de la Terre" et les conséquences de l’activité humaine sur notre planète. © Yann Arthus-Bertrand

Yann Arthus-Bertrand: “Aujourd'hui, la fin du monde est une réalité”

InterviewLa planète, il la connaît bien. Et il a eu le temps de la voir se détériorer. Depuis le début de sa carrière, Yann Arthus-Bertrand documente l’état du monde. Un peu plus de dix ans après avoir réalisé le film “Home”, qui avait déjà tiré la sonnette d’alarme, le célèbre photographe s’est remis au travail avec l’envie de raconter “l’incroyable histoire de la vie sur Terre” dans le documentaire “Legacy”, diffusé ce mercredi soir sur RTL-TVI. Le cri d’alerte, mais également d’espoir et d’amour d’un écologiste qui attend une prise de conscience collective. Tardive, certes, mais indispensable. “On parle de notre survie. On a tous la mission de faire quelque chose”.

  1. Après le rapport du GIEC, la panique? “Plus on attend, plus les scénarios optimistes sont difficiles à réaliser”
    INTERVIEW

    Après le rapport du GIEC, la panique? “Plus on attend, plus les scénarios optimistes sont difficiles à réaliser”

    Le rapport du GIEC est clair: il y a urgence. Le climat change plus vite qu’on le craignait, et c’est la faute de l’activité humaine. Inondations, incendies, tempêtes ou encore canicules: les effets du réchauffement climatique sont là, et nous concernent déjà tous. Pour Jean-Pascal van Ypersele, professeur de climatologie à l’UCLouvain et ex-vice-président du GIEC, pas question de céder à l’immobilisme. Des décisions difficiles, mais nécessaires, doivent être prises maintenant. “L’atmosphère ne connaît pas les discours, elle ne connaît que les lois de la physique et de la nature.”
  2. Un livret d'épargne classique auprès d’une grande banque? Dans ce cas, le montant de vos épargnes ne sera doublé qu’au bout de… 636 ans
    Guide-epargne.be

    Un livret d'épargne classique auprès d’une grande banque? Dans ce cas, le montant de vos épargnes ne sera doublé qu’au bout de… 636 ans

    Depuis un certain temps déjà, les taux d’intérêt sur nos livrets d’épargne sont fort bas. Avec le taux minimal légal pour les comptes d’épargne réglementés, appliqué par la plupart des grandes banques, vous devriez attendre 636 ans avant que le montant de vos épargnes ne soit doublé. Toutefois, ceux qui optent pour des produits d’épargne ou d’investissement plus rentables, pourraient parvenir à augmenter de 100% leur capital durant leur vie. Ci-dessous, Guide-epargne.be vous explique comment ceci est possible.
  1. L’Europe veut passer au vert, mais à quel prix pour les citoyens? “Notre modèle économique a atteint ses limites”
    exclusif

    L’Europe veut passer au vert, mais à quel prix pour les citoyens? “Notre modèle économique a atteint ses limites”

    Fin des voitures à essence, taxe kérosène dans l’aérien, création d'un nouveau marché du carbone... En juillet, la Commission européenne a présenté son grand plan législatif pour le climat. Dans un entretien exclusif accordé à 7sur7, la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen revient sur ces mesures - qui doivent encore faire l’objet d’âpres discussions entre les États membres - mais également sur les récentes catastrophes climatiques qui ont secoué le continent. Elle l’assure, la transition écologique, plus urgente que jamais, se voudra socialement juste. “Nous devons agir maintenant. La prochaine décennie sera cruciale”.