1. Brussels Airport ne s'attend pas à une fréquentation normale avant 2024

    Brussels Airport ne s'attend pas à une fréquenta­ti­on normale avant 2024

    Il faudra attendre 2024 avant de voir le nombre de passagers revenir au même niveau que celui de 2019 à Brussels Airport, a indiqué mardi son CEO Arnaud Feist, en commission Mobilité et Affaires sociales de la Chambre. Il pointe par ailleurs une certaine difficulté en termes de concurrence du fait de l'interdiction faite aux Belges de voler vers certains pays, contrairement à d'autres États membres de l'UE.
  2. La Ville de Fleurus lance son plan #IMPULSION

    La Ville de Fleurus lance son plan #IMPULSION

    La crise engendrée par le coronavirus a évidemment des conséquences sanitaires. Mais elle a aussi des répercussions économiques et sociales. La période de confinement et les mesures de restriction (toujours à appliquer pour ces dernières) ont un impact non négligeable. Surtout pour des secteurs qui encore aujourd’hui ne peuvent reprendre leurs activités normalement! Les communes s’en rendent bien compte et tentent tant bien que mal de colmater les brèches.
  1. Certains anciens travailleurs de Swissport frustrés par les méthodes de travail d’Alyzia

    Certains anciens travail­leurs de Swissport frustrés par les méthodes de travail d’Alyzia

    Il y a beaucoup de frustration et de mécontentement parmi les anciens travailleurs de Swissport, la société d'assistance aéroportuaire en escale active à Brussels Airport et tombée en faillite il y a quelques semaines, à propos des méthodes de travail d'Alyzia, qui lui a succédé, selon le secrétaire syndical Fouad Bougrine de l'ACLVB/CGSLB. Le recrutement et la rémunération semblent susciter quelques ressentiments parmi eux.
  2. Rolls-Royce rachète l'entreprise liégeoise Kinolt, spécialiste en alimentation sans interruption

    Rolls-Roy­ce rachète l'entrepri­se liégeoise Kinolt, spécialis­te en alimentati­on sans interrupti­on

    Rolls-Royce a racheté l'entreprise liégeoise Kinolt, installée dans le zoning de Grâce-Hollogne et spécialisée dans l'alimentation sans interruption (ASI). Cette intégration de la société liégeoise au sein du département "power génération" de Rolls-Royce permettra à l'entreprise anglaise de proposer un système complet d'alimentation sans interruption dans la plage des puissances de 200 à 3.200 kVA, a annoncé vendredi Sander Arens, administrateur-délégué de Rolls-Royce Solution Liège.
  1. Vente de Voo: “Des pratiques anciennes qui ne doivent plus être tolérées”

    Vente de Voo: “Des pratiques anciennes qui ne doivent plus être tolérées”

    Le CEO d'Orange Michaël Trabbia s'est félicité vendredi de la suspension de la vente de Voo à Providence par la justice liégeoise intervenue lundi. "Je me réjouis que les intérêts personnels de quelques-uns ne puissent plus passer devant l'intérêt général", a-t-il ainsi confié, faisant allusion aux décisions de l'ancienne direction de Nethys. Il les qualifie de "pratiques anciennes qui ne doivent plus être tolérées".
  1. La Wallonie “proche d'un régime communiste” aux yeux du gouverneur de la BNB, Elio Di Rupo voit rouge

    La Wallonie “proche d'un régime communiste” aux yeux du gouverneur de la BNB, Elio Di Rupo voit rouge

    Dans un entretien accordé à la revue Louvains de l'UCLouvain, le gouverneur de la Banque nationale (BNB), Pierre Wunsch, estime qu'avec 70% de dépenses publiques en 2021-2022, la Wallonie sera "plus proche d'un régime communiste que d'un régime néo-libéral". Des propos "erronés quand au fond et inquiétants en ce qu'ils émanent d'une personnalité exerçant cette fonction", a réagi mercredi après-midi, sur Twitter, le ministre-président wallon, Elio Di Rupo.
  2. La restructuration d'Airbus impactera “très directement” la Sonaca, selon Willy Borsus

    La restructu­ra­ti­on d'Airbus impactera “très directe­ment” la Sonaca, selon Willy Borsus

    La restructuration annoncée par Airbus, qui entend supprimer quelque 15.000 emplois d'ici l'été 2021, impactera "très directement" la Sonaca, a indiqué le ministre wallon de l'Economie, Willy Borsus, mercredi, en séance plénière du Parlement de Wallonie. L'entreprise carolo produit notamment pour Airbus des bords d'attaque, la partie mobile des ailes d'avion, indispensable au décollage et à l'atterrissage.