Plein écran
Illustration © Immoweb

2019, année record pour l'immobilier en Belgique

Le marché de l'immobilier est très animé en Belgique depuis l'été et bat même des records en termes de transactions immobilières, indique mardi le site internet Immoweb. Selon une étude réalisée auprès de 2.000 personnes, le nombre de Belges qui souhaitent ou songent à vendre leur bien dans les douze prochains mois a augmenté de 44% par rapport aux mois précédents, ce qui laisse augurer une année 2020 prospère pour le secteur.

Le marché de l'immobilier connait un boom en Belgique depuis plusieurs mois, ce qui se traduit dans certaines tendances comportementales. Ainsi, 13% des Belges ont un projet immédiat de vente de leur habitation dans les douze prochains mois, contre 9% les mois précédents, soit une augmentation de 44%. Immoweb a par exemple observé une augmentation de 26% des publications d'annonces immobilières sur son site. 

Ce boom du marché s'explique de plusieurs manières, d'après le portail internet. Le premier facteur est la suppression de la déductibilité du crédit hypothécaire en Flandre ('woonbonus'), qui a poussé la population flamande à anticiper, en particulier durant le dernier trimestre. A Bruxelles, les taux de crédit hypothécaire extrêmement bas ces derniers mois ont également eu une influence.

Toujours d'après l'étude d'Immoweb, 75% des Belges qui ont vendu un bien ces douze derniers mois sont passés par un professionnel, principalement un agent immobilier ou un notaire, pour estimer la valeur de leur bien.

  1. 3 personnes sur 4 font estimer la valeur de leur propriété pour la vente
    Livios

    3 personnes sur 4 font estimer la valeur de leur propriété pour la vente

    75 % des Belges qui vendent un bien immobilier font appel à un courtier professionnel ou à un notaire pour faire estimer correctement la valeur de leur bien. C’est ce que révèle un sondage réalisé par Listen et Immoweb auprès de 2.000 compatriotes ayant vendu une propriété l’an dernier. Point frappant : votre âge détermine en grande partie la façon dont vous abordez le processus d’estimation.
  2. Charleroi investit dans l’éclairage de plusieurs complexes sportifs

    Charleroi investit dans l’éclairage de plusieurs complexes sportifs

    Le jeudi 19 décembre 2019, la Ville de Charleroi à l’initiative de l’échevin des Travaux, Eric Goffart (C+) et l’Opérateur des Réseaux Gaz et Électricité (ORES) avait lancé un vaste plan de remplacement de l’éclairage public à Charleroi. 25.000 points lumineux doivent être remplacés dans les années à venir. Les autorités communales annoncent désormais que les infrastructures sportives vont aussi subir un relifting.