Plein écran
© Shutterstock

7 choses importantes à savoir avant d'acheter votre vélo électrique

Environ la moitié des nouveaux vélos vendus dans notre pays actuellement, sont électriques. Etant donné qu'ils ne sont pas bon marché, nous avons analysé de quels éléments vous devez surtout tenir compte en achetant votre vélo électrique.

1. Des prêts avantageux

Le prix d'un vélo électrique varie en fonction du modèle de votre choix. La plupart des offres se situent dans la catégorie de 700 à 2.500 euros. Il s'agit de montants considérables, mais l'avantage est que vous pouvez emprunter à des taux très bas actuellement. Découvrez ici tous les prêts vélo.

Auprès de KBC, vous paierez 0,80% d'intérêts sur un prêt vélo. Pour un crédit de 1.500 euros remboursable en 2 ans, vous devrez rembourser 63,02 euros par mois durant 24 mois. Cela signifie que vous ne devrez payer que 12,49 euros d'intérêts en plus du capital emprunté. Auprès de Belfius, le taux d'un prêt vélo s'élève à 0,99%; auprès d'Argenta, il s'élève à 1,49%. Pour ce même exemple, cela résulterait en des remboursements respectifs de 63,14 euros et 63,46 euros.

Comparez ici tous les prêts vélo en Belgique.

2. L'assistance

Et si vous tombez en panne en cours de route? Avec un vélo classique, les problèmes peuvent être facilement résolus, en général. Avec un vélo électrique, qui pèse beaucoup plus lourd, ceci est moins évident. Voilà pourquoi les compagnies d'assurances et les services de dépannage ont développé des formules d'assistance. Ainsi, pour 45 euros par an, VAB garantit aux cyclistes célibataires (75 euros pour les couples et 99 euros pour les familles entières) qu'ils seront aidés 24/7 dans tout le Benelux en ayant un pneu crevé, une batterie plate ou un autre problème. Si VAB ne peut pas vous aider sur place, elle vous conduira jusqu'à votre destination.

3. L'assurance contre le vol

Un vélo électrique coûte cher. Il peut donc s'avérer intéressant de le faire assurer contre le vol. Auprès d'Allianz, cette assurance coûte environ 55 euros par an. Une condition liée au remboursement: vous devez pouvoir prouver sur base de votre facture d'achat que votre vélo disposait d'un cadenas et vous deviez l'avoir attaché à un objet fixe. Attention: de nombreuses compagnies d'assurances appliquent une limite d'âge pour la conclusion du premier contrat d'assurance contre le vol. L'âge du vélo peut varier de quelques mois à 3 ans. Toutefois, il sera possible de la prolonger ultérieurement.

4. L'assurance responsabilité civile

Si vous disposez d'un vélo électrique à pédalage assisté jusqu'à 25 km/h, vous n'êtes pas obligé(e) de contracter une assurance. Attention: si vous causez un accident, vous serez tenu(e) responsable et vous devrez dédommager la personne concernée pour les dommages corporels et matériels qu'elle aura subis. Voilà pourquoi vous avez quand même intérêt à vous couvrir. Auprès de la plupart des compagnies, la couverture des accidents de vélo est comprise dans la police familiale (assurance familiale responsabilité civile). Néanmoins, vous avez intérêt à vérifier si c'est également le cas pour vous.

5. Les dommages personnels

Cette assurance responsabilité civile couvre uniquement les dommages que vous causez à d'autres, mais vous pouvez également subir des dommages suite à un d'accident. Voulez-vous également être assuré(e) contre ces derniers? Dans ce cas, vous devez contracter une police supplémentaire 'Dommages personnels'.

6. Le leasing

Vous pouvez aussi opter pour le confort d'utilisation absolu en contractant un leasing vélo. Dans ce cas, vous paierez un montant fixe durant 36 mois, par exemple. Il comprendra le financement de votre vélo, une assurance omnium contre le vol et les dommages, l'assistance 24/7 et l'entretien annuel. Au bout de cette période, vous aurez le choix: acheter le vélo selon sa valeur résiduelle ou le restituer à la compagnie de leasing.

7. Les avantages

Bien entendu, l'achat d'un vélo (électrique) ne concerne pas uniquement les frais et les risques. Il y a également de nombreux avantages (par exemple: des déplacements rapides et bon marché). En effet, recharger la batterie ne vous coûtera que quelques centimes d'euro. Pour le reste, vous ferez du sport. Et si vous utilisez le vélo également pour vous déplacer entre votre domicile et votre lieu de travail, vous aurez peut-être droit à une indemnité vélo. En 2019, les employeurs peuvent payer jusqu'à 0,24 euro par kilomètre à leurs employés sans que ces derniers ne doivent payer de charges sociales ou d'impôts à cet effet. Autrement dit: votre employeur aura remboursé votre vélo de 1.500 euros dès que vous aurez roulé 6.250 km avec celui-ci. Compte tenu de 220 jours ouvrables par an, cela reviendrait à 28 km par jour, ou même à 14 km par jour si vous répartissez vos efforts sur 2 ans.

Comparez ici les meilleurs prêts vélo.

Lisez également:


- Comment choisir le meilleur taux variable pour votre prêt hypothécaire?

- Avec des paiements échelonnés, votre assurance solde restant dû vous coûtera plus cher

- Un prêt pour une voiture d'occasion est 3 fois plus cher qu'un prêt pour une voiture neuve


Source: Guide-epargne.be