Plein écran

765 millions de cigarettes vendues en moins

  1. Trouver l’inspiration pour votre projet de construction ou de rénovation? 3 bonnes raisons de visiter le salon Batireno et Énergie & Habitat
    Livios

    Trouver l’inspiration pour votre projet de constructi­on ou de rénovation? 3 bonnes raisons de visiter le salon Batireno et Énergie & Habitat

    L’organisation des foires et salons étant à nouveau autorisée, vous pouvez aller au salon Batireno et Énergie & Habitat qui se déroulera les week-ends des 16-17-18 et des 22-23-24 octobre 2021 à Namur Expo. Le salon rassemble environ 120 exposants reconnus du secteur. Les candidats bâtisseurs et rénovateurs y trouvent un éventail complet de produits, matériaux, services et techniques pour leur projet. Le site de construction Livios vous donne trois bonnes raisons de visiter le salon.
  2. Avec Beats, Belfius revoit entièrement son offre bancaire: “La fin de la banque classique”

    Avec Beats, Belfius revoit entière­ment son offre bancaire: “La fin de la banque classique”

    Belfius va entièrement revoir, et simplifier, son offre bancaire dans les prochains mois, a annoncé lundi la banque à l’occasion de la présentation de Beats, le produit qu’elle a développé en partenariat avec Proximus. Des services télécoms pourront d’ailleurs être proposés aux futurs clients de Beats. L’ambition de la banque est en tous les cas de faire basculer l’intégralité de sa clientèle de particuliers, soit 2,6 millions de personnes, vers la nouvelle offre d’ici fin 2022.
  3. De moins en moins de Belges de moins de 65 ans sont “femme ou homme au foyer”

    De moins en moins de Belges de moins de 65 ans sont “femme ou homme au foyer”

    Environ 300.000 Belges de moins de 65 ans étaient “femme ou homme au foyer” en 2020, contre encore plus d’un million en 1986, selon une étude de l’Institut pour un développement durable (IDD) publiée mercredi. Un grand nombre d’entre eux étaient mobilisés par la garde d’enfants ou de personnes dépendantes. A 95%, il s’agissait de femmes. Tous âges confondus, ils et elles étaient 350.000 à ne pas ou plus avoir de lien avec le marché du travail.