Manifestation nationale des syndicats en 2017 (archives d'illustration).
Plein écran
Manifestation nationale des syndicats en 2017 (archives d'illustration). © photo_news

Accord interprofessionnel: feu vert syndical pour l'accord social

La CSC, réunie en conseil général mardi matin, a approuvé l’accord social dégagé au bout d’une réunion marathon le 8 juin dernier par les partenaires sociaux, a-t-elle confirmé à la mi-journée. L’accord a été approuvé à 58,68%. Le syndicat libéral ainsi que le socialiste ont également approuvé l’accord social.

  1. Les syndicats veulent que Magnette démissionne à Charleroi

    Les syndicats veulent que Magnette démission­ne à Charleroi

    Depuis plusieurs mois maintenant, les syndicats n’ont de cesse de se plaindre des conditions de travail au sein de l’administration communale de Charleroi. Une grève tournante avait d’ailleurs affecté les services de la Ville jusqu’au mois de janvier dernier. Ne voyant pas d’issue favorable, les représentants des travailleurs ont interpellé le Ministre wallon des Pouvoirs locaux et de la Ville, Christophe Collignon (PS). En vain jusqu’à aujourd’hui!
  2. Voilà pourquoi votre électricité peut coûter jusqu’à 200 euros de plus que dans votre commune voisine
    Economie

    Voilà pourquoi votre électrici­té peut coûter jusqu’à 200 euros de plus que dans votre commune voisine

    Il est parfaitement possible que vous payiez quelques dizaines d’euros de plus pour la même consommation d’électricité qu’un habitant d’une commune avoisinante. Ceci est dû aux frais de réseau, qui dépendent à leur tour du gestionnaire de réseau qui dessert votre région. Mais pourquoi ces différences existent et pouvez-vous y changer quelque chose vous-même? Monenergie.be a examiné ceci.
  3. Accord interprofessionnel: un préavis de grève déposé contre la proposition du gouvernement

    Accord interpro­fes­si­on­nel: un préavis de grève déposé contre la propositi­on du gouverne­ment

    Les deux plus grandes centrales des syndicats CSC et FGTB ont déposé un préavis de grève pour contester l’accord salarial conclu au sein du gouvernement fédéral. Elles veulent accentuer la pression sur le gouvernement et couvrir les travailleurs qui mèneront des actions pour une hausse des salaires. Publiée mercredi par De Tijd, l’information a été confirmée à l’agence Belga.