Plein écran
© anp

Attention si vous recevez un mail ou un SMS venant de MediaMarkt

La chaîne de magasins d'électronique MediaMarkt met en garde les consommateurs de pratiques d'hameçonnage dans le cadre desquelles le nom de la marque est utilisé à des fins frauduleuses. Environ 400 plaintes provenant de consommateurs dupés ont déjà été enregistrées la semaine passée, indique vendredi MediaMarkt.

"C'est déjà arrivé dans le passé", explique la porte-parole Janick De Saedeleer. "Mais cette fois, le nombre de plaintes est quand même surprenant. Le compteur est actuellement à environ quatre cents plaintes."

Concrètement, il s'agit de mails et de SMS d'hameçonnage. L'hameçonnage est une forme bien connue de fraude sur internet. Le fraudeur tente d'obtenir des informations sensibles (nom d'utilisateur, mot de passe, numéro de carte de crédit...) à des fins malintentionnées. Des consommateurs sont approchés par des SMS et des e-mails faisant la promotion d'offres soi-disant très intéressantes de MediaMarkt.

"Malheureusement, beaucoup de consommateurs tombent dans le piège", poursuit Janick De Saedeleer. "Avec pour résultat qu'ils ont perdu beaucoup d'argent. Nous insistons sur le fait que les SMS et les e-mails ne sont pas envoyés par MediaMarkt et demandons donc de ne pas donner suite à ces fausses offres."

En cas de doute, le consommateur peut appeler le service clientèle de la chaîne au numéro suivant: 02/465.55.00.

  1. Ces communes bruxelloises où le marché immobilier explose

    Ces communes bruxelloi­ses où le marché immobilier explose

    À Bruxelles, la moitié des biens immobiliers ont été vendus à un prix supérieur à 410.000 euros en 2019. C'est le prix médian le plus élevé en Belgique. Comme ailleurs dans le pays, l'immobilier se maintient ou augmente légèrement (+3,8% sur la région sans tenir compte de l'inflation). Dans certaines commune de la capitale par contre, le marché explose. A Saint-Gilles, Jette, Schaerbeek et Ixelles, le prix médian a augmenté de 10 à 16% l'an dernier.