AFP
Plein écran
© AFP

"Black Friday" ou "Green Friday", quelle couleur choisirez-vous?

L'édition 2020 du "Black Friday" ce vendredi, jour de promotions commerciales importé des Etats-Unis, pourrait à nouveau battre des records de vente en ligne en raison du confinement imposé par la pandémie de coronavirus. Mais le mouvement "Green Friday" veut offrir une alternative à ces promotions jugées "incitatives et trompeuses", pour une consommation "plus durable, locale et solidaire".

  1. Vous avez attrapé le Covid et ne pouvez plus travailler: voici tout ce qu'il faut savoir sur les différents certificats

    Vous avez attrapé le Covid et ne pouvez plus travailler: voici tout ce qu'il faut savoir sur les différents certifi­cats

    De nombreux employés qui doivent rester à la maison en raison d’une infection au coronavirus ne savent pas exactement de quel certificat ils ont besoin. Pas moins de 40% d’entre eux présentent un certificat médical à leur employeur, alors qu’ils auraient plutôt besoin d’un certificat de quarantaine. C’est en tout cas ce qui ressort d’une récente enquête menée par le réseau d’employeurs Unizo. Quelle est la différence entre un certificat médical traditionnel et un certificat de quarantaine? Quand avez-vous besoin d’un tel certificat ? Et avez-vous besoin de voir un médecin pour cela? Réponses.
  1. En investissant le budget prévu pour vos cigarettes au lieu de les fumer, vous aurez économisé 100.000 euros au bout de 30 ans
    Guide-epargne.be

    En investis­sant le budget prévu pour vos cigarettes au lieu de les fumer, vous aurez économisé 100.000 euros au bout de 30 ans

    Arrêter de fumer est avantageux non seulement pour votre santé, mais également pour votre budget. Vous pourrez économiser au niveau du coût de vos cigarettes et obtenir un rendement d’investissement ou d’épargne considérable avec cet argent non dépensé. En outre, vous obtiendrez une assurance solde restant dû plus avantageuse. Guide-epargne.be a calculé combien vous pourrez exactement économiser en arrêtant de fumer.
  2. L’envolée des prix de l’énergie frappe durement les ménages belges: près d’un million de reports de paiement

    L’envolée des prix de l’énergie frappe durement les ménages belges: près d’un million de reports de paiement

    Entre le début de la pandémie et le 15 septembre dernier - dernières statistiques disponibles -, les fournisseurs de gaz et d’électricité actifs en Belgique ont traité quelque 922.000 plans d’étalement ou reports de paiement pour une valeur de 572 millions d’euros, écrit L’Echo dans son édition de vendredi. Et ce, alors que la hausse des prix du gaz et de l’électricité n’a commencé qu’en avril 2021, pour s’accélérer vertigineusement ensuite.