Plein écran
© photo_news

Brussels Airport "désapprouve les manoeuvres de Ryanair"

"C'est avec beaucoup d'étonnement que Brussels Airport a pris connaissance via la presse de l'information faisant état d'éventuels vols depuis Rome vers Bruxelles opérés par la compagnie aérienne Ryanair. Brussels Airport Company et Ryanair n'ont jamais été en contact à ce sujet et cette décision de la compagnie low-cost n'a fait l'objet d'aucune négociation avec l'aéroport", souligne mardi Brussels Airport dans un communiqué.

"Brussels Airport ne peut que désapprouver les manoeuvres de Ryanair dont la présence à Brussels Airport ne cadre pas avec la stratégie de développement de l'aéroport", ajoute encore l'aéroport national.

Ryanair a annoncé mardi l'établissement d'une ligne entre Rome Fiumicino et Brussels Airport.

"L'aéroport de Bruxelles n'est cependant pas en mesure de refuser l'accès à ses pistes à une compagnie aérienne européenne. En effet, la législation européenne en la matière autorise toute compagnie aérienne européenne à voler depuis/vers des aéroports européens de leur choix pour autant qu'elles obtiennent les créneaux horaires nécessaires et qu'elles payent les tarifs et redevances prévus par les aéroports. Pour Brussels Airport Company, ces tarifs et redevances sont publiés sur son site web", ajoute encore Brussels Airport.

Le patron de Ryanair donne une conférence de presse mercredi à Bruxelles.



  1. Ces communes bruxelloises où le marché immobilier explose

    Ces communes bruxelloi­ses où le marché immobilier explose

    À Bruxelles, la moitié des biens immobiliers ont été vendus à un prix supérieur à 410.000 euros en 2019. C'est le prix médian le plus élevé en Belgique. Comme ailleurs dans le pays, l'immobilier se maintient ou augmente légèrement (+3,8% sur la région sans tenir compte de l'inflation). Dans certaines commune de la capitale par contre, le marché explose. A Saint-Gilles, Jette, Schaerbeek et Ixelles, le prix médian a augmenté de 10 à 16% l'an dernier.