Plein écran
© AFP

Carrefour cède le contrôle de ses activités en Chine

Le géant de la distribution Carrefour a annoncé dimanche qu'il allait céder 80% de ses activités en Chine au groupe chinois Suning.com pour un montant de 620 millions d'euros.

"Le prix pour l'acquisition de 80% des titres de Carrefour Chine est de 4,8 milliards de renminbi, soit 620 millions d'euros", a fait savoir le groupe dans un communiqué, précisant que cette transaction devrait être "effective d'ici la fin de l'année 2019".

Le prix de 620 millions d'euros "pourra faire l'objet d'ajustements à la date de réalisation de la transaction, en fonction de l'évolution de l'endettement net et du besoin en fonds de roulement de Carrefour Chine", est-il précisé.

À l'issue de cette opération, Carrefour conservera 20% du nouvel ensemble et deux sièges sur sept au conseil de surveillance de Carrefour Chine.

L'accord conclu avec Suning.com prévoit par ailleurs diverses modalités et "fenêtres" au cours des quatre prochaines années pour céder au groupe chinois cette participation résiduelle de 20% détenue par Carrefour.
"Cette opération en numéraire valorise Carrefour Chine sur la base d'une valeur d'entreprise de 1,4 milliard d'euros", montant qui inclut la valeur des fonds propres, diverses dettes et la valeur des intérêts minoritaires, souligne Carrefour.

Présent en Chine depuis 1995, Carrefour Chine opère 210 hypermarchés et 24 magasins de proximité. Cette entité a généré en 2018 un chiffre d'affaires de 3,6 milliards d'euros, en repli de presque 10% sur un an.
Suning.com est quant à lui un géant de la distribution en Chine avec plus de 8.881 magasins dans plus de 700 villes et la troisième plateforme de e-commerce du pays, selon les données présentes dans le communiqué de Carrefour.

  1. Thomas Cook: la ministre Muylle reste préoccupée par "les 300 personnes non reprises"
    Mise à jour

    Thomas Cook: la ministre Muylle reste préoccupée par "les 300 personnes non reprises"

    La nouvelle ministre fédérale de l’Emploi et de l’Economie Nathalie Muylle (CD&V) a estimé que l’annonce jeudi de la reprise de 62 agences de voyage dépendant de Thomas Cook Retail Belgique par l’entreprise espagnole Wamos était une nouvelle porteuse d’”espoir”. S’exprimant dans le cadre de l’émission “De Ochtend” sur Radio 1 (VRT), elle a cependant précisé qu’elle “continuait d’être préoccupée” par la part du personnel belge qui n’est pas concernée par cette reprise, soit plus de 300 personnes qui devraient malgré tout perdre leur emploi.
  1. Le site web qui vous aide à vendre ou acheter un bien immobilier au meilleur prix

    Le site web qui vous aide à vendre ou acheter un bien immobilier au meilleur prix

    Vendre son bien immobilier ou le mettre en location, trouver la maison de ses rêves… voilà des défis que tentent de relever quotidiennement des milliers de personnes en Belgique. Alors, pourquoi ne pas se simplifier la vie et trouver l’agence immobilière qui vous aidera efficacement à concrétiser vos rêves et besoins? Le site 100% indépendant www.trouverlameilleuresagence.be établit - en un seul clic - des contacts directs entre les particuliers et toutes les agences immobilières dans le but de faciliter la vie de tous les acteurs immobiliers : vendeurs, loueurs, acquéreurs, locataires, agences...
  2. Polémique en Flandre sur le recul des sanctions infligées par le Forem flamand

    Polémique en Flandre sur le recul des sanctions infligées par le Forem flamand

    Le nombre de sanctions infligées dans le cadre du contrôle de la disponibilité des chômeurs par le service public de l'emploi en Flandre (VDAB) a baissé pour la deuxième année consécutive en Flandre. Alors que le nouveau gouvernement Jambon I veut créer 120.000 emplois supplémentaires en 5 ans, la pilule passe mal dans le nord du pays, révèlent De Morgen et Het Laatste Nieuws qui relayent des chiffres de l'Office national de l'emploi (Onem). De son côté le VDAB se défend et estime que les avertissements adressés aux demandeurs d'emploi devraient également être pris en compte.