Illustration
Plein écran
Illustration © Photo News

Châtelet diminue ou suspend certaines de ses taxes et redevances

La crise engendrée par le coronavirus impacte le quotidien de tous. L’économie est pratiquement à l’arrêt, mais certaines charges doivent toujours être honorées. C’est pourquoi certaines villes ou communes ont décidé de suspendre ou carrément d’annuler exceptionnellement certaines taxes et redevances. Charleroi et Courcelles en font partie. La Ville de Charleroi a d’ailleurs mis à l’ordre du jour de son prochain Conseil Communal l’octroi d’aides supplémentaires pour les indépendants. La Ville de Châtelet aussi est passée à l’action.

Le Collège Communal de la Ville de Châtelet a convenu d’une réduction forfaitaire de trois mois à compter du 11 avril dernier sur six de ses taxes et redevances. Il a également adopté quatre mesures d’accompagnement complémentaire. C’est ce que la Ville de Châtelet a annoncé sur sa page Facebook officielle.

Les taxes et redevances qui bénéficient d’une réduction forfaitaire sont celles portant sur les enseignes et publicités, la force motrice, l’entretien des systèmes d’évacuation des eaux usées des commerces, les débits de tabac, les commerces de frites et produits analogues à emporter, les maraîchers disposant d’un abonnement annuel. Cela représente un manque à gagner de 344.650 euros pour la Ville de Châtelet.

Mesures d’accompagnement

Les mesures d’accompagnement complémentaire sont détaillées comme suit par les autorités communales:

“• Pour les particuliers (déchets et égouttage), l’envoi des avertissements-extraits de rôle (AER) se fera pour fin octobre. Et les mises en demeure pour les impayés 2018 et 2019 seront envoyées au même moment, ce qui permettra aux citoyens en difficulté financière de conclure un plan de paiement unique pour l’apurement des exercices 2018, 2019 et 2020 de ces deux taxes ;

• Les prélèvements des sommes relatives aux plans de paiement qui ont déjà été conclus avec des particuliers et des commerces sont suspendus pour les mois d’avril, mai et juin ;

• Les envois des Déclarations et AER des taxes commerciales sont postposés à la fin septembre ;

• Enfin, l’envoi des mises en demeure pour les taxes commerciales impayées 2015-2019 sera également postposé au mois de septembre (avec également la possibilité de passer par des plans de paiement pour ceux qui en ont besoin).”

Par ailleurs, la Ville de Châtelet rappelle qu’elle avait déjà réduit la fiscalité sur les commerce de 20% (soit 126.000 euros) avant que le crise du coronavirus ne l’enjoigne à entreprendre des actions supplémentaires.

Retrouvez, ici, toute l’actualité de Charleroi et de sa région.

  1. Encore un milliard d'euros pour faire face à la crise: “L’argent dépensé, il faudra le récupérer quelque part”

    Encore un milliard d'euros pour faire face à la crise: “L’argent dépensé, il faudra le récupérer quelque part”

    La commission des Finances de la Chambre a approuvé mardi, à l'unanimité moins l'abstention du PTB, le projet de loi qui couvre les crédits fédéraux pour avril, mai et juin. Le texte accorde un milliard d'euros à la provision interdépartementale afin de faire face aux dépenses urgentes de la crise. Une grande partie sera affectée aux dépenses sanitaires, a indiqué le ministre du Budget, David Clarinval.