Plein écran
L'écart de pension © Shutterstock

Comment combler l’écart entre la pension légale et votre salaire actuel?

EconomieIl est fort probable que votre pension légale sera nettement inférieure à votre salaire actuel. Si vous voulez maintenir votre niveau de vie, vous devez donc prévoir des réserves financières. Par conséquent, vous devez commencer à temps à épargner pour votre pension. Mais combien devez-vous mettre de côté pour vos vieux jours?

L’écart de pension

L’écart de pension est la différence entre votre salaire et votre pension légale. Si vous savez à quel montant votre pension s’élèvera, vous pouvez calculer de quel capital vous aurez besoin afin de combler cet écart.

Nous vous donnons un exemple. Notre homme (35 ans) gagne 3.000 euros bruts et sa femme (30 ans) 2.500 euros bruts. Au total, il s’agit donc de 5.500 euros bruts, ce qui correspond à des revenus mensuels nets d’environ 3.600 euros.

Sur base de ces données, ils peuvent s’attendre à une pension légale commune d’environ 2.800 euros nets à condition de prendre tous les deux leur retraite à l’âge de 67 ans, au bout d’une carrière de 45 ans. Autrement: à partir de leur retraite, notre homme et notre femme devront se contenter de 800 euros en moins par mois.

Toutefois, lorsque notre homme et notre femme auront atteint l’âge de la retraite, plusieurs dépenses ne seront plus d’application. Probablement, leur prêt hypothécaire sera remboursé et leurs enfants n’habiteront plus chez eux. Bien entendu, ils pourront avoir d’autres frais. Ils auront plus de temps pour voyager et ils pourront avoir plus des dépenses médicales. En outre, ce couple doit tenir compte du fait qu’il puisse tôt ou tard aboutir dans une maison de repos (coûteuse). Dès lors, il a intérêt à constituer des réserves financières considérables.

Découvrez ici les meilleures formules d’épargne-pension.

Combien mettez-vous de côté?

Les trentagénaires qui souhaitent estimer combien ils devront épargner afin de combler l’écart de pension, doivent bien réfléchir. Bien entendu, beaucoup dépend de votre niveau de vie. Pour en avoir une idée, vous pouvez déduire toutes vos dépenses de vos revenus mensuels moyens. Ainsi, vous obtiendrez votre capacité d’épargne. Des études ont démontré qu’il s’agit en moyenne d’environ 350 euros par mois pour les Belges.

Supposons que ce ménage épargne 500 euros par mois ou 6.000 euros par an. Il est également possible que ce montant soit un peu moins élevé de temps en temps suite à des dépenses imprévues ou à des voyages, par exemple. Supposons donc que ce couple épargne effectivement 3.500 euros par an jusqu’à l’âge de la retraite. S’il le fait durant 30 ans, il aura accumulé 105.000 euros d’ici l’âge de la retraite. Par facilité, nous ne tenons pas compte des intérêts dans nos calculs. En principe, ce montant leur permettra de combler durant presque 11 ans l’écart de pension (s’élevant à 800 euros par mois) à condition que l’inflation ne perturbe pas trop les choses!

Lisez également: Voici les meilleurs fonds d’épargne-pension.

Compenser l’inflation via l’épargne-pension

En effet, l’inflation aura un impact plus considérable qu’on peut le penser à première vue. Depuis le milieu des années 80, elle fluctue autour de 2% par an. Nous ne devons donc pas nous attendre à un changement immédiat. Lorsque notre couple prendra sa retraite, il devra donc ajouter tous les ans 2% à cette différence mensuelle de 800 euros afin de maintenir son pouvoir d’achat.

Si ce couple veut maintenir son pouvoir d’achat, son capital devra obtenir un rendement minimal durant cette période d’épargne. En élaborant une bonne stratégie d’épargne, vous éviterez que vos réserves financières souffrent trop sous l’inflation.

Que pouvez-vous faire concrètement?

Jusqu’à l’âge de la retraite, vous pouvez mettre tout votre argent sur un compte d’épargne classique. Bien que les rendements soient différents, aucun livret d’épargne ne garantit un rendement supérieur à 1,20% actuellement, ce qui ne suffit donc pas pour faire face à l’inflation. 

Comparez ici les comptes d’épargne classiques.

Il est plus intéressant d’investir dans un plan d’épargne-pension l’argent dont vous pourrez vous passer plus longtemps. Ici, vous pouvez comparer vous-même le rendement des diverses assurances épargne-pension. Vous constaterez qu’un rendement global de 1,80% semble encore réaliste. En outre, l’épargne-pension est fiscalement avantageuse. Vous récupérerez 30% de votre versement sous forme d’une réduction d’impôt si vous épargnez maximum 980 euros. Si vous épargnez entre 980 euros et 1.260 euros, la réduction d’impôt s’élèvera à 25% du montant versé.

Découvrez ici tous les plans d’épargne-pension.

Osez-vous prendre un peu plus de risques? Dans ce cas, un fonds d’épargne-pension pourrait vous convenir. Vos versements seront investis dans un fonds d’investissement. Son rendement dépendra entièrement de l’évolution boursière. Celle-ci pourra être aussi bien (très) positive que (très) négative. Bon à savoir: à long terme, le rendement des actions a toujours été supérieur à celui des autres types d’investissement. 

Comparez ici les meilleurs fonds d’épargne-pension.

Lisez également:

5 formules d’épargne qui donnent droit à une réduction d’impôt

Voilà pourquoi les obligations d’Etat peuvent encore être intéressantes

Ceux qui épargnent pour leur pension ne sont pas liés à leur fonds ou assurance

Source: Guide-epargne.be