Le régulateur énergétique (Creg) a calculé qu'un ménage moyen va dépenser 1.000 euros par an pour l'électricité et 1.600 euros par an pour le gaz, et il est attendu que ces prix grimpent encore.
Plein écran
Le régulateur énergétique (Creg) a calculé qu'un ménage moyen va dépenser 1.000 euros par an pour l'électricité et 1.600 euros par an pour le gaz, et il est attendu que ces prix grimpent encore. © Shutterstock

Comment expliquer la flambée des prix de l’énergie?

Les prix de l’électricité et du gaz sur les marchés de gros connaissent une hausse vertigineuse à l’échelle européenne. Les premiers impacts se font déjà ressentir sur la facture du consommateur et le risque d’une pénurie cet hiver plane. Mais comment expliquer cette flambée des prix pour le moins exceptionnelle?

  1. Contracter un prêt supplémentaire pour vos travaux de rénovation: le spécialiste Brecht Coene vous explique ce dont vous devez tenir compte
    Economie

    Contracter un prêt supplémen­tai­re pour vos travaux de rénovation: le spécialis­te Brecht Coene vous explique ce dont vous devez tenir compte

    Vous voulez effectuer des travaux de rénovation, mais vous hésitez, car vous êtes encore en train de rembourser votre prêt hypothécaire? Est-il bien indiqué de contracter un prêt supplémentaire dans ce cas? Ou est-il plus intéressant d’utiliser vos fonds propres à cet effet? Brecht Coene, spécialiste en la matière auprès de Guide-epargne.be, répond à vos questions monétaires.
  2. Les prix de l'électricité et du gaz naturel sont devenus exorbitants: voici comment réduire leur impact sur votre facture
    Economie

    Les prix de l'électri­ci­té et du gaz naturel sont devenus exorbi­tants: voici comment réduire leur impact sur votre facture

    Les prix de l’énergie continuent d’augmenter. Les tarifs de l’électricité et du gaz naturel se situaient à des niveaux exceptionnels depuis un certain temps déjà et ils ont à nouveau augmenté considérablement au mois de septembre. Comment les consommateurs peuvent-ils réduire leur impact? Ci-dessous, Monenergie.be vous explique comment vous devez vous y prendre.
  3. Votre âge influence-t-il la prime de votre assurance auto ?

    Votre âge influence-t-il la prime de votre assurance auto ?

    Il ressort des chiffres du Centre de Connaissance Sécurité Routière (2012) que plus d’un tiers de tous les accidents corporels sont causés par des conducteurs de la tranche d’âge comprise entre 18 et 31 ans. Cela est-il dû à une imprudence au volant ou à un manque d’expérience de la conduite ? De toute façon, l’expérience joue un rôle important. Quelle est alors l’influence de votre âge sur la prime de votre assurance auto ? Independer.be vous l’explique.