Plein écran
© Shutterstock

Comment pouvez-vous économiser sur votre assurance solde restant dû? Arrêtez de fumer!

Envisagez-vous de contracter un prêt hypothécaire pour construire ou acheter une maison? Dans ce cas, vous avez intérêt à arrêter de fumer maintenant, car cela vous permettra d'économiser des centaines d'euros sur votre assurance solde restant dû. Dans ce contexte, fumer des cigarettes électroniques n'est autorisé que si elles ne contiennent pas de nicotine et e.a. KBC qualifie également l'utilisation de patchs de nicotine comme fumer.

Une grande différence au niveau du prix

Si vous contractez une assurance solde restant dû, vos héritiers ne devront plus rembourser votre (partie du) crédit hypothécaire au cas où vous décéderiez pendant la durée du prêt immobilier.

Son prix dépend entre autres du montant, de la durée et du taux d'intérêt de votre prêt hypothécaire. Votre âge joue également un rôle important. Si vous êtes plus âgé(e), il sera plus probable que vous décéderez pendant la durée de votre crédit immobilier et vous devrez donc payer plus pour votre assurance solde restant dû.

Votre mode de vie joue également un rôle. Les non-fumeurs auront droit à un taux plus avantageux que les fumeurs. En général, un mode de vie plus sain permet de vivre plus longtemps, ce qui réduit le risque de décès de l'emprunteur pendant la durée de son emprunt hypothécaire. Voilà pourquoi les non-fumeurs doivent payer moins pour leur assurance solde restant dû.

La différence de taux entre les fumeurs et les non-fumeurs est considérable. Un exemple: auprès d'AXA, un non-fumeur né le 5 mai 1995 qui contracte un prêt immobilier de 150.000 euros d'une durée de 20 ans au taux fixe de 2%, devra payer 123,75 euros par an durant 13 ans ou 1.186,96 euros en une seule fois pour une assurance solde restant dû. Pour un fumeur, les primes seront augmentées jusqu'à respectivement 174,25 euros et 1.764,30 euros. Pour ce même prêt hypothécaire, Cardif (qui fait partie de BNP Paribas) facturera aux non-fumeurs 13 fois 111,07 euros ou 1.033,88 euros en une seule fois. Pour les fumeurs, il s'agira de 13 fois 136,19 ou de 1.323,94 euros en une seule fois.

Tuyau:

Découvrez ce que d'autres ont payé pour leur assurance solde restant dû

Une photo avec ou sans fumée

La 'photo' du fumeur ou non-fumeur sera prise au moment où l'assurance solde restant dû sera contractée. Ensuite, le taux sera déterminé immédiatement, peu importe si vous commencez à fumer ultérieurement. "Sauf s'ils sont déterminés dans les conditions spécifiques (p.ex. des militaires qui partent en mission), les facteurs de risques supplémentaires dans la durée du contrat n'auront pas d'impact sur le contrat en cours", selon Argenta.

AG Insurance ne vous accordera le taux 'non-fumeur' que si vous avez arrêté de fumer depuis 12 mois au moins. La cigarette électronique sera considérée comme une manière de fumer si le produit contient de la nicotine. Si la cigarette électronique ne contient pas de nicotine, elle ne sera pas considérée comme une manière de fumer cependant.

Toutefois, la détermination du statut 'fumeur/non-fumeur' au début du contrat a un revers. Si vous n'arrêtez de fumer qu'après avoir contracté votre assurance solde restant dû, vous n'aurez pas droit au taux plus avantageux. Belfius explique ceci de la manière suivante: "Des études ont démontré clairement que le fait de fumer a un effet négatif à long terme, même après que l'on a arrêté. En ce qui concerne ce dernier aspect: nous ne pouvons pas contrôler ni vérifier si quelqu'un a arrêté de fumer de manière durable. En outre, ceci ne réduirait que légèrement le risque de décès prématuré."

Vivez plus sain

Pourtant, il existe une solution au cas où vous souhaiteriez arrêter de fumer après avoir contracté votre assurance solde restant dû. Vous pourrez encore toujours mettre fin à votre police en cours et contracter une nouvelle police pour le solde. "Nous prenons une 'photo' au début afin de déterminer les conditions de la police qui seront maintenues (taux/acceptation) aussi longtemps que la police sera d'application. Si vous souhaitez l'adapter, nous prendrons une nouvelle 'photo' et nous traiterons ceci comme un nouveau dossier", selon Baloise. Ce même principe est également d'application auprès d'ING et de Belfius. Il l'est également auprès d'AXA, mais au plus tôt 1 an après que vous aurez arrêté de fumer.

Toutefois, il n'est pas encore sûr qu'un nouveau contrat soit intéressant pour vous. Une nouvelle assurance en tant que non-fumeur ne sera pas automatiquement plus avantageuse. Vous devez tenir compte du fait que serez devenu(e) plus âgé(e) entretemps, de sorte que le risque de décès aura augmenté, ce qui sera pris en compte afin de calculer votre prime.

Auprès de KBC et d'Argenta, vous pouvez adapter votre statut (de 'fumeur' à 'non-fumeur') au sein de votre contrat existant. Toutefois, Argenta exige que vous ayez arrêté de fumer depuis un an au moins. Ainsi, la banque tente de vous récompenser quand même pour avoir commencé à vivre sainement.

Conclusion

En général, on peut donc conclure qu'il est intéressant d'arrêter de fumer à temps au cas où vous envisageriez de contracter un emprunt immobilier et une assurance solde restant dû. Au cas où vous n'arrêteriez de fumer qu'après l'avoir contractée, vous devrez vérifier si une adaptation est avantageuse pour vous.

Tuyau:

Demandez quelques offres pour une assurance solde restant dû sans aucun engagement

Lisez également:


- Pouvez-vous encore emprunter l'entièreté du montant d'achat de votre logement?

- L'assurance solde restant dû: foire aux questions


Source: Guide-epargne.be

  1. Perquisition au siège de Carrefour à Evere

    Perquisiti­on au siège de Carrefour à Evere

    La chaîne de supermarchés Carrefour a confirmé qu'une perquisition avait été effectuée lundi à son siège d'Evere. L'auditorat de l'Autorité belge de la Concurrence (ABC) a indiqué qu'il effectuait des perquisitions auprès d'entreprises actives dans le secteur de la grande distribution "suspectées d'avoir mis en œuvre des pratiques anticoncurrentielles dans le cadre d'une alliance d'achats relative à des produits de grande consommation". Une porte-parole de Colruyt a précisé que l'entreprise n'était pas concernée. Personne n'a encore pu être joint chez Delhaize et Albert Heijn.
  2. L'Autorité de la Concurrence mène des perquisitions dans la grande distribution

    L'Autorité de la Concurren­ce mène des perquisiti­ons dans la grande distributi­on

    L'Auditorat de l'Autorité belge de la Concurrence (ABC) procède actuellement à des perquisitions auprès d'entreprises actives dans le secteur de la grande distribution "suspectées d'avoir mis en œuvre des pratiques anticoncurrentielles dans le cadre d'une alliance d'achats relative à des produits de grande consommation", a-t-il annoncé lundi. Ces pratiques pourraient constituer des infractions au code de droit économique et/ou au traité sur le fonctionnement de l'Union européenne (TFUE).