Plein écran
© Dewaele

Construire une maison ? Gagnez du temps avec ces conseils

LiviosN’importe quel bâtisseur aspire naturellement au bon déroulement de son projet, sans trop de temps d’attente et un minimum de frais supplémentaires imprévus. Comment éviter au mieux les retards ? Le site de construction Livios vous donne douze conseils.

1. Sachez ce que vous voulez

Plus vos projets sont concrets, mieux vous pourrez vous faire une idée de l’ensemble. Cherchez d’ores et déjà l’inspiration pour votre cuisine, salle de bains, sol, … Et pourquoi ne pas déjà vous informer des techniques de chauffage, d’énergie renouvelable, ... disponibles sur le marché ? Le moment est venu de glaner un maximum de renseignements. Vous éviterez bien des hésitations et pertes de temps par la suite.

Conseil : Voici la ligne de temps d’une nouvelle construction.

2. Communiquez votre planning à temps aux entrepreneurs

Vous avez déjà eu de bons échos de certains entrepreneurs ? Vous savez que les entrepreneurs qui ont bonne réputation ont aussi un agenda fort chargé, au point d’être indisponibles pendant des mois voire une année. C’est le cas surtout des entrepreneurs de gros-œuvre, de plafonnage et de travaux de chape.

Sondez le terrain à temps pour voir ce que leur agenda leur permet. Pour ce faire, vous ne devez même pas attendre que votre demande de permis soit accordée. Si vous avez déjà un planning, communiquez-le immédiatement. Votre architecte peut dresser ce planning avec vous.

3. Demandez déjà des offres de prix

Concrètement, pour solliciter des offres de prix, il faut en principe que votre architecte ait établi les métrés à verser dans le dossier d’exécution. Il le fait normalement quand la commune a approuvé le permis d’urbanisme. Il faut compter trois à quatre mois.

De nombreux architectes ont déjà rédigé les métrés lorsque votre demande de permis est envoyée. De cette manière, vous disposez de pas mal de temps pour demander des offres. Commencez par l’entrepreneur de gros œuvre, le toiturier et l’entreprise de châssis.

Mais voyez plus loin. Vos entrepreneurs pour l’électricité, le sanitaire, la ventilation et le chauffage interviennent aussi relativement tôt dans votre projet de construction (voir plus loin).

4. Fixez la durée des travaux dans un contrat

Vous voulez un entrepreneur précis ? Faites rédiger un contrat. Une offre est contraignante au niveau du prix, mais ne couvre pas toujours l’offre complète. Que doit contenir un tel contrat ? Pour commencer, les dates présumées de début et de fin des travaux. Les entrepreneurs sont parfois frileux à s’engager sur un délai, surtout en automne et en hiver, où la météo joue souvent les trouble-fête.

Passez aussi des accords précis à propos des matériaux de construction : qui les commande, jusqu’où s’étend la responsabilité de chacun ? Songez également à une assurance TRC au cas où quelque chose tournerait mal. Enfin, il est également souhaitable d’insérer une clause pénale. Cette clause précise le montant que l’entrepreneur vous doit par jour de retard. En cas de retards éventuels, privilégiez toujours cependant le bon sens et le dialogue.

5. Gros œuvre : gardez une vue d’ensemble

Votre projet est enfin lancé. Désormais, l’important est de conserver une bonne vue d’ensemble : offres, factures, coups de téléphone et e-mails à envoyer. Une bonne organisation est la clé du succès.

6. N’oubliez pas vos contrats d’énergie

Vous devez prévoir vous-même l’alimentation électrique pour le chantier et les entrepreneurs. Passez les accords nécessaires à temps avec votre gestionnaire de réseau et introduisez une demande de nouveau contrat d’énergie. Effectuez une double vérification de tous ces aspects qui vous incombent.

7. Réservez à temps vos travaux de plafonnage et chape

Les bons plafonneurs et chapistes font, comme nous l’avons dit, figure de gros gibiers sur le marché de la construction. Vous devez donc les réserver à temps. Si vous avez une toiture plate, votre chapiste entrera en scène relativement vite. Il intervient en effet dès la phase de gros œuvre pour placer la couche de pente avant l’étanchéité de toiture. Avant, les câbles d’éclairage et les gaines de ventilation doivent avoir trouvé leur place sous la toiture. Il importe donc de pouvoir faire appel à des techniciens assez flexibles (voir plus loin).

8. Optimisez les temps d’attente

Pendant votre processus de construction, vous êtes confrontés - par nécessité ou par surprise – à certains retards. Dans une construction neuve traditionnelle, les travaux de gros œuvre sont principalement à l’arrêt lorsque vous attendez la menuiserie extérieure. A partir du mesurage des seuils au terme des travaux de gros œuvre, il faut compter six à huit semaines d’attente avant l’installation des portes et fenêtres. Et les délais de livraison de certains matériaux, comme les prédalles ou linteaux, prennent eux aussi souvent plusieurs semaines.

Dans l’intervalle, vous auriez avantage à anticiper la phase de parachèvement. Comment seront vos futures cuisine et salle de bains ? Avez-vous une idée de l’organisation de vos éclairages ? Du choix de vos portes intérieures et revêtements de sol ?

9. Songez à temps au plan de l’installation électrique

Dans certains cas, votre électricien se rend sur chantier même avant que le toiturier soit à l’œuvre. Il est donc pratique d’établir le plus rapidement possible un plan de l’installation électrique. Pour ce faire, vous pouvez solliciter l’aide de votre architecte ou entrepreneur. Pour conserver un bon timing, vous devriez disposer de vos plans avant le mesurage de la menuiserie extérieure.

10. Trouvez des techniciens flexibles

Les techniciens viennent à différentes étapes de votre processus de construction. Discutez avec eux de votre planning et intéressez-vous à leur flexibilité et à leur rapidité d’intervention sur votre chantier. De nombreux travaux préparatoires peuvent notamment être réalisés avant la pose de vos portes et châssis. Renseignez-vous sur ce qui peut être réalisé au niveau de l’électricité, de la ventilation, du chauffage et des équipements sanitaires. Les travaux de percement et de disquage provoquent pas mal de poussières. Veillez donc à ce que toute cette saleté puisse encore être évacuée facilement.

Votre sanitariste sera intéressé de savoir comment sera aménagée votre future salle de bains. Et quelle technique de chauffage vous avez choisie. Vous chauffez au gaz ? Veillez à ce que le raccordement et le contrat soient réglés en temps opportun.

11. Gare aux vols

A l’heure actuelle, le reste des travaux techniques n’est en général réalisé qu’une fois que les portes et châssis ont été installés. Principalement par crainte des vols des matériaux. Attendre trop longtemps n’est pas non plus recommandé, car il serait ennuyeux de devoir décommander votre plafonneur.

12. Parachèvement : l’attente est inévitable

Tout est pratiquement réglé pour votre menuiserie intérieure et le reste des finitions ? Le gros du travail est derrière vous. Mais tenez compte aussi d’importants temps d’attente. Que prévoit encore le programme ?

Travaux de plafonnage : environ deux semaines de travail
- Isolation de sol, éventuellement au moyen de PUR coulé : comptez un à deux jours
Travaux de chape : environ deux à trois jours : mais la chape doit ensuite sécher un certain nombre de semaines en fonction de son épaisseur et de sa composition. Tant que la chape n’est pas totalement sèche, vous ne pourrez dans certains cas pas installer les revêtements de sol. Le mesurage de la cuisine et des escaliers reste aussi en attente. Posez(-vous) donc les bonnes questions.
- Livraison de la cuisine : une fois que la cuisine est mesurée, vous devez encore compter six à huit semaines avant la livraison. En attendant, vous pouvez naturellement progresser au niveau du parachèvement et de travaux techniques.

Conseil : Voulez-vous vous bien préparer ? Demandez gratuitement votre livre de construction. Le livre ‘Rénover & Construire avec Succès’ vous guide étape par étape tout au long de votre aventure de la construction.

Lisez également

Formalités obligatoires et contrôles pour une construction neuve

Quel style d’architecture choisissez-vous ?

3 questions cruciales pour la conception de votre nouvelle maison

Source : Livios