Damien Ernst lors d'un débat sur la RTBF.
Plein écran
Damien Ernst lors d'un débat sur la RTBF. © Capture d'écran RTBF Auvio

Damien Ernst sur la crise du gaz: “La situation est déjà grave, mais elle va empirer”

Le continent européen n'est "pas encore au cœur de la crise du gaz", malgré l'envolée des prix déjà constatée sur le marché de gros de ce combustible, met en garde mardi matin Damien Ernst, interviewé par DH Radio. Le professeur de l'ULiège, spécialiste en énergie, n'est pas optimiste quant aux prochains mois, craignant un rationnement de fait lié au prix.

  1. Les fournisseurs d'énergie seront-ils bientôt obligés de proposer un tarif fixe?
    Monenergie.be

    Les fournis­seurs d'énergie seront-ils bientôt obligés de proposer un tarif fixe?

    La plupart des ménages préfèrent un contrat énergétique à prix fixe. Pourtant, quasiment tous les fournisseurs d’énergie ne proposent que des formules tarifaires variables actuellement. A présent, le groupe d’experts en matière d’économie recommande au cabinet ministériel restreint fédéral d’obliger les fournisseurs à reprendre dans leur offre aussi bien un tarif énergétique fixe qu’un tarif énergétique variable. Cette proposition est-elle réaliste et où se situent les obstacles? Monenergie.be a examiné ceci.
  2. Hausse du prix des carburants: dix conseils pour faire des économies au volant

    Hausse du prix des carburants: dix conseils pour faire des économies au volant

    Ce mardi, le prix de l’essence a grimpé pour atteindre le prix maximal de 2,02 euros le litre. C’est une première en Belgique, pourtant certains prédisaient déjà ce cas de figure en octobre 2021. Alors, quand Damien Ernst, professeur à L’Université de Liège, indique que le prix du Diesel pourrait aussi augmenter, d’ici la fin de l’été, pour atteindre le record historique de 3 euros le litre, on a tendance à le croire. Espérons qu’un tel scénario ne se produise jamais, mais dans tous les cas, voici dix astuces pour économiser du carburant lorsque vous êtes au volant.
  3. Dans ce pays, vous risquez une amende de 1 500 euros si vous utilisez un avertisseur de radar
    Independer

    Dans ce pays, vous risquez une amende de 1 500 euros si vous utilisez un avertis­seur de radar

    En plus de vous aider à trouver votre chemin, un GPS ou une application de navigation telle que Waze vous informe également des limitations de vitesse et vous indique l’emplacement des radars ou des contrôles mobiles. Mais saviez-vous que ces avertisseurs de radar sont interdits dans certains pays de vacances ? Vous risquez même une lourde amende. Independer.be vous dit ce qu’il faut savoir.