De nouveaux billets de 100 et 200 euros

La Banque centrale européenne (BCE) met en circulation mardi de nouveaux billets de 100 et 200 euros, censés être plus sûrs, dernières coupures de sa série "Europe". "Ils sont plus compacts et plus pratiques à utiliser, leurs couleurs sont plus lumineuses et ils sont plus sûrs", assure Laure Lalouette, experte en émission de billets auprès de la BCE, interrogée par l'AFP.

Plein écran
© EPA

A première vue, ces nouveaux billets ne sont guère différents des anciens modèles, sauf par leur taille, a constaté l'AFP, invitée à une présentation de ces nouvelles coupures près de Rome, où ils sont fabriqués. Car s'ils ont la même longueur qu'actuellement, ils ont en revanche désormais la même hauteur que le billet de 50 euros.

Plus faciles à manipuler

Des coupures de 50, 100 et 200 euros présentant la même hauteur seront plus faciles à manipuler et pourront être traitées plus efficacement par les machines, assure la BCE dans un communiqué. Leur taille sera aussi "mieux adaptée aux portefeuilles" et ils auront une "durée de vie plus longue car ils seront moins sujets à l'usure et aux déchirures", ajoute la banque centrale. Ils seront aussi "faciles à vérifier et difficiles à falsifier. Notre but est toujours d'avoir une avance sur les faussaires", assure encore Mme Lalouette.

Paiements en espèces

Certes en baisse constante depuis plusieurs années, le recours aux espèces pour payer ses achats est encore très majoritaire dans la plupart des pays de la zone euro. En France, rappelle cette experte, 68% des transactions se font encore en espèces, précise-t-elle. Et si ces nouveaux billets ne comportent toujours que des monuments, il n'est pas exclu qu'un jour ils affichent des personnalités européennes, assure Mme Lalouette. 

La fin du billet de 500 euros

Les billets de la série "Europe" sont introduits progressivement depuis plusieurs années. Les quatre premières coupures de la série (5, 10, 20 et 50 euros) sont entrées en circulation en 2013, 2014, 2015 et 2017 respectivement. La BCE a décidé d'arrêter la production du billet de 500 euros, les coupures de cette valeur de la première série continuant cependant d'avoir cours légal.

  1. Studio 100 à la recherche de nouveaux actionnaires

    Studio 100 à la recherche de nouveaux actionnai­res

    La société de divertissement Studio 100, que l'on retrouve derrière les parcs d'attractions Plopsa, explore la possibilité d'élargir et de renforcer son actionnariat, indique-t-elle samedi. Cela à la suite du succès de sa stratégie d'expansion internationale. Les fondateurs Gert Verhulst et Hans Bourlon, qui garderont la majorité des actions, en disposent actuellement chacun d'un tiers, le reste revenant à BNP Paribas Fortis Private Equity.