Plein écran
Le tout nouveau siège de DPG Media, en plein coeur d'Anvers. © DPG Media

De Persgroep, maison-mère de 7sur7, devient DPG Media

La société unique que forment ensemble les entreprises de médias Medialaan (VTM, Q-Music) et De Persgroep Publishing (Humo, Het Laatste Nieuws, De Morgen) s’appelle désormais DPG Media, a annoncé son administrateur délégué Christian Van Thillo jeudi.

De Persgroep a débuté ses activités il y a trente ans comme éditeur flamand de journaux quotidiens et hebdomadaires. “Nous sommes progressivement devenus une société multimédia active dans trois pays”, se félicite son patron. Les reprises récentes de Medialaan et d’Independer ont accéléré cette évolution.

Ce nouveau nom s’applique à toutes les filiales: Medialaan-De Persgroep Publishing et De Persgroep Nederland.

Une société unique en son genre

Pour Kris Vervaet, l’administrateur délégué de DPG Media Belgique, ce nouveau nom constitue une étape importante dans la fusion des deux sociétés. “Nous avons récemment beaucoup travaillé à cette nouvelle société de médias, qui est unique en son genre en combinant l’édition, les médias en ligne et audiovisuels et les services en ligne”, relève-t-il.

  1. Voilà comment le Meilleur Jeune Chef a aménagé sa cuisine à domicile
    Livios

    Voilà comment le Meilleur Jeune Chef a aménagé sa cuisine à domicile

    A un jet de pierre du centre historique de Tongres, se situe le restaurant étoilé Altermezzo. Jo Grootaers, couronné Meilleur Jeune Chef par les guides Gault&Millau et Michelin, y jongle avec une batterie complète de cuisine. Mais comment se présente la cuisine de ce chef étoilé chez lui ? Et de quel appareil ne peut-il plus se passer ? Il a fait quelques confidences au site de construction Livios.
  2. Saisie de 126 millions de cigarettes de contrefaçon, un record
    Play

    Saisie de 126 millions de cigarettes de contre­façon, un record

    La douane a intercepté 126 millions de cigarettes de contrefaçon depuis le début de l’année, une saisie record, indique vendredi le SPF Finances. Ces cigarettes, dont la destination finale est inconnue, provenaient d’Asie du sud-est et représentent un montant de 65 millions d’euros en droits d’importation, d’accises et TVA éludés. Huit personnes ont été interpellées et sont actuellement interrogées.