Plein écran
L'épargne-pension: les dernières semaines © Shutterstock

Dernière opportunité pour ceux qui veulent encore effectuer des versements pour leur plan d’épargne-pension

EconomieL’épargne-pension reste une des dépenses les plus populaires qui donnent droit à une réduction d’impôt. Ceux qui n’ont pas encore effectué leurs versements pour l’année 2019 ou versé le montant maximal, ne disposent plus que de quelques semaines pour le faire.

L’épargne-pension vous permettra de constituer un capital supplémentaire en vue de votre retraite et de maintenir votre niveau de vie ultérieurement.

L’avantage fiscal

Néanmoins, le montant annuel que vous pouvez verser pour l’épargne-pension, est limité. En 2019, le montant maximal ordinaire s’élève à 980 euros. Il y a également un montant maximal majoré: 1.260 euros. Si vous optez pour ce dernier, vous devez le demander explicitement à votre banque ou à votre assureur.

Le gouvernement vous récompensera pour vos versements en vous accordant un avantage fiscal. Si vous versez un montant entre 0 euro et 980 euros, vous aurez droit à une réduction d’impôt de 30% sur les montants versés. Si vous versez entre 980 euros et 1.260 euros, vous bénéficierez d’une réduction d’impôt de 25%.

Par conséquent, ceux qui versent 980 euros, paieront 294 euros d’impôts en moins. Ceux qui versent 1.260 euros, paieront 315 euros d’impôts en moins l’année prochaine. Vous devez demander cette réduction d’impôt via votre déclaration d’impôt annuelle.

Pour pouvoir commencer à épargner pour votre pension, vous devez avoir entre 18 et 64 ans. Dès que vous aurez commencé, vous devrez épargner pour votre pension durant au moins 10 ans. Tout comme l’épargne-pension classique, l’épargne à long terme donne également droit à une réduction d’impôt.

Un fonds d’épargne-pension ou une assurance épargne-pension?

Vous avez 2 possibilités pour épargner pour votre pension: soit vous optez pour un fonds d’épargne-pension auprès d’une banque, soit vous optez pour une assurance épargne-pension auprès d’une compagnie d’assurances. Ces 2 systèmes présentent des avantages et des inconvénients.

Le fonds d’épargne-pension

Si vous optez pour un fonds d’épargne-pension, vos versements seront investis dans des actions et des obligations. Le rendement de vos épargnes dépendra entièrement de la bourse. Découvrez ici les rendements des meilleurs fonds d’épargne-pension.

L’assurance épargne-pension

Tous les épargnants ne sont pas prêts à investir leur capital-pension en bourse. Pour eux, les assureurs ont introduit l’assurance épargne-pension.

La formule la plus courante est le contrat de la branche 21: pour leurs versements, les épargnants ont droit à un taux fixe annuel, qui pourra éventuellement être complété par une participation aux bénéfices. Ils recevront cette dernière si la compagnie d’assurances parvient à réinvestir leurs versements en faisant des bénéfices et si sa situation financière le permet. La participation aux bénéfices n’est donc pas une certitude, contrairement au taux fixe. Découvrez ici les rendements des meilleures assurances épargne-pension.

Comment choisir?

Souvent, on recommande aux personnes un peu plus âgées d’opter pour la variante plus sûre. En effet, une chute boursière considérable impliquerait une chute considérable de la valeur de leur plan d’épargne-pension.

Par contre, aux personnes plus jeunes, on recommande d’opter pour un fonds d’investissement. A long terme, les actions obtiennent de meilleurs résultats que les obligations ou les assurances. Pour les personnes plus jeunes, une éventuelle correction considérable des marchés des actions aurait des conséquences moins désastreuses. Ils peuvent encore attendre jusqu’à ce que la bourse se redresse.

N’oubliez pas que vous pouvez changer de fonds d’épargne-pension à tout moment. Cela vous permet de passer aisément d’un fonds d’épargne-pension qui investit énormément dans des actions, vers un fonds d’épargne-pension qui suit une politique d’investissement plus défensive. Attention: sur base annuelle, vous ne pouvez effectuer des versements que dans 1 seul fonds!

Cependant, vous ne pouvez pas passer d’un fonds d’épargne-pension vers une assurance épargne-pension, ni vice-versa. Vous ne pouvez donc pas non plus transférer vos avoirs d’une assurance épargne-pension vers un fonds d’épargne-pension.

Par contre, vous pouvez ‘geler’ votre fonds d’épargne-pension. Cela signifie que vous n’effectuerez plus de versements dans ce fonds. Dans ce cas, vous pouvez contracter une assurance épargne-pension dans laquelle vous effectuerez vos nouveaux versements.

La solution intermédiaire: la branche 44

Toutefois, il existe également une formule qui autorise un transfert entre ces 2 possibilités d’investissement. A cet effet, vous devez opter pour une ‘assurance de la branche 44’. Elle combine une assurance épargne de la branche 21 avec une assurance investissement de la branche 23. Cette dernière fonctionne comme un fonds d’épargne-pension. Son rendement dépendra donc de l’évolution des marchés financiers.

Cette assurance de la branche 44 permet aux épargnants de choisir eux-mêmes leur point de départ. Ils pourront également passer d’un compartiment à l’autre, sans devoir résilier leur contrat.

Lisez également sur Guide-epargne.be:

Taux bas ou non: nous continuons à épargner

Les avantages liés aux investissements périodiques

Le taux d’intérêt de 0,11% est devenu la nouvelle norme: où pouvez-vous encore trouver un taux plus élevé?

Source: Guide-epargne.be