Plein écran

Des travaux à l'aéroport de Zaventem créent la polémique

Cinq communes bruxelloises, dont celle de Schaerbeek, intentent un recours contre l'absence de permis d'urbanisme et d'étude d'incidence autour du réaménagement d'un bâtiment de l'aéroport national de Bruxelles, indique vendredi La DH.

Alors que le terminal low-cost du Brussels Airport devrait ouvrir ses portes avant la fin de l'année, le réaménagement du bâtiment Satellite - ancien terminal intercontinental de la Sabena construit en 1973 - vient de démarrer, "sans permis d'urbanisme ni étude d'incidence environnementale, dénoncent plusieurs communes bruxelloises".

Selon la porte-parole de la Brussels Airport Company (BAC), Tru Lefevre, il n'est pas nécessaire de consulter la Région bruxelloise sur ce dossier. Le directeur de la cellule environnementale de Brussels Airport, Paul Van Dijk, a quant à lui affirmé qu'un permis d'urbanisme ne se justifiait pas puisqu'il ne s'agit que de la rénovation d'un bâtiment existant.

Brussels Airport avait annoncé en juin dernier, par courrier, que les travaux menés dans le Satellite n'avaient rien à voir avec le terminal low-cost. La mise en service de ce terminal amènera entre 75.000 et 100.000 mouvements supplémentaires. (belga)

  1. Le célèbre tailleur des Diables Rouges est mis en liquidation

    Le célèbre tailleur des Diables Rouges est mis en liquidati­on

    La maison de prêt-à-porter, Carlo et Fils, s’est fait un nom tout au long de son histoire. Située à la rue Maréchal Foch à Châtelineau (Châtelet), elle était devenue le tailleur officiel de l’équipe nationale belge de football, mais aussi du Royal Sporting Club Anderlecht, du Royal Charleroi Sporting Club et du Royal Standard Club Liège. Le Spirou Charleroi en basket et le binôme Justine Henin-Carlos Rodriguez en tennis ont également fait appel à ses services.