Vincent Van Quickenborne.
Plein écran
Vincent Van Quickenborne. © DR

 Vincent Van Quickenborne plaide pour le retour des promotions dans les supermarchés

La crise du coronavirus ayant rendu le chariot de supermarché plus cher, le moment est venu de permettre à nouveau les réductions et les promotions dans les supermarchés, indique le député Open Vld Vincent Van Quickenborne. Pour beaucoup de gens, les promotions sont le seul moyen d’arriver à la fin du mois, explique-t-il.

Dans le cadre des mesures liées au coronavirus, le Conseil national de sécurité a émis une interdiction des promotions et des rabais. Cette interdiction s’applique uniquement aux magasins physiques, et non aux magasins en ligne.

“Je comprends que cette mesure drastique était nécessaire lorsque tout le monde a commencé à accumuler et que les supermarchés ont été inondés. Mais maintenant que la frénésie des achats est derrière nous et que les supermarchés eux-mêmes ont pris des mesures pour éviter d’avoir trop de monde dans le magasin d’un coup, les promos doivent être autorisées à nouveau”, estime Vincent Van Quickenborne.

Le coronavirus a affecté le prix du caddie. Par exemple, les chips seraient jusqu’à un quart plus chers. “C’est difficile pour de nombreuses personnes qui sont aujourd’hui au chômage et qui gagnent beaucoup moins qu’avant. Les promotions sont alors souvent le seul moyen d’arriver à la fin du mois”, explique M. Van Quickenborne.

Il demande donc à la ministre de la Consommation Nathalie Muylle (CD&V) d’annuler la mesure dans les plus brefs délais.