Plein écran
© getty

FairBnB: la plateforme éthique qui veut concurrencer AirBnB

Plus besoin d'expliquer ce qu'est AirBnb, rares sont les personnes qui n'ont pas entendu parler du géant du logement temporaire. Petits prix, logements disponibles partout ou presque, ils sont nombreux à en profiter. C'est sans compter les quelques inconvénients pour la population locale : fraude fiscale, tourisme accru, augmentation des prix des loyers,... AirBnB ne fait pas que des heureux! Aujourd'hui un concurrent plus éthique pointe le bout de son nez: c'est FairBnB. Petit tour d'horizon de ce nouveau venu en ville!

Si AirBnB a su séduire les adeptes du voyage à petit prix, l'objectif de rencontre avec les locaux est parfois loin d'être rempli. Logements à la chaîne, hôtes absents, un véritable business parallèle centré sur le profit s'est développé, influant sur la qualité de vie des habitants de certains quartiers. Les flots de touristes, attirés par les prix bas, se sont amplifiés et l'absence de régulations claires implique des nuisances pour le voisinage.

Une nouvelle plateforme de logement alternative, FairBnB, s'est créée en réaction à ces problématiques. Ce réseau de partenaires s'engage à créer une plateforme viable et durable plus éthique que les solutions commerciales actuelles. Leurs valeurs principales? La transparence, la copropriété et la valeur ajoutée pour le voisinage.

De manière concrète, la plateforme veut impliquer les hôtes, les clients et, surtout, le voisinage, dans la création et la gestion de la plateforme au niveau local. Celle-ci sera construite sous forme de coopérative afin de permettre à tout un chacun d'exprimer ses besoins et de prendre les orientations stratégiques de manière collective et bénéfique pour le quartier.

La communauté pourra, par exemple, choisir de réinvestir une partie des bénéfices dégagés dans des projets locaux, de manière à mieux gérer les impacts du tourisme et à contrer la hausse des prix de l'immobilier que pourrait induire une plateforme de logement traditionnelle. Ces projets sont également autant d'occasion de retisser du lien social entre les habitants et de favoriser un développement durable des villes. FairBnB s'engage également à respecter une transparence et un accès à ses données tout en protégeant celles de ses membres.

Une première version du projet sera lancée ce printemps dans cinq grandes villes: Amsterdam, Barcelone, Valence, Venise et Bologne. L'occasion d'avoir un premier aperçu d'une plateforme digitale qui veut remettre l'humain au centre et du sens dans les communautés à un niveau international.