Plein écran

Gand s'attaque aux bonus des patrons de Dexia et KBC

Le collège des bourgmestre et échevins de Gand a décidé de retirer un montant évalué entre 30 et 35 millions d'euros des banques Dexia et KBC. "Nous réagissons de cette manière aux bonus confortables octroyés aux patrons", a expliqué vendredi l'échevin des Finances Christophe Peeters (Open Vld).
 
"Nous voulons dire aux banques que nous n'acceptons pas des bonus déraisonnables. Quand tout allait mal, l'argent des contribuables a aidé les banques. Maintenant que la situation s'améliore, les banques recommencent la même culture de bonus. Nous ne disons pas uniquement que ce n'est pas éthique mais nous agissons. C'est toute la force du consommateur et nous agissons alors avec le langage de l'argent", a ajouté l'échevin.
 
Concrètement, la ville de Gand va retirer l'argent de ses investissements à court terme. La majeure partie de cet argent se trouve chez Dexia et une plus petite part chez KBC. Il s'agit d'une somme estimée entre 30 et 35 millions d'euros. La ville menace aussi d'aller vers des banques qui n'octroient pas de bonus "déraisonnables" pour l'argent destiné aux salaires -250 millions d'euros- et ses nouveaux placements à long terme. (belga/mb)