Plein écran
© Capture d'écran immoweb.be

Immoweb fait peau neuve et dévoile une surprise

Mise à jourLe site internet d'annonces immobilières, Immoweb, a récemment connu quelques adaptations. La géolocalisation a ainsi été introduite et l'accessibilité du site aux personnes malvoyantes a progressé. 

La nouvelle version du portail a été mise en ligne fin janvier. "Immoweb, c'est le plus grand nombre d'annonces immobilières en Belgique avec plus de 150.000 qui s'y trouvent en permanence, mais nous accusions un peu de retard techniquement ces dernières années, notamment pour la consommation mobile", explique Valentin Cogels, CEO d'Immoweb.

Outre la géolocalisation, il est possible pour l'utilisateur de dessiner sur une carte pour repérer les propriétés disponibles dans une certaine zone. La vitesse de chargement des pages s'est améliorée, passant de 7,2 à 2,5 secondes. 

Crédit hypothécaire: un partenariat avec Keytrade Bank

D'autres options ont été lancées ces dernières années, comme l'estimation d'un bien ou l'enregistrement de son bail en ligne. Immoweb a par ailleurs investi le marché des assurances depuis un an et a annoncé mardi son entrée sur le marché du crédit hypothécaire par le biais d'un partenariat avec la banque Keytrade, spécialisée dans le prêt hypothécaire entièrement numérique. "On peut nous considérer comme un courtier dans la mesure où nous percevrons une commission par transaction", a commenté M. Cogels sans entrer dans les détails chiffrés. Il a précisé que des discussions étaient en cours avec d'autres petits acteurs du secteur pour élargir l'offre.

Immoweb diffuse ce mardi après-midi une présentation de son nouveau site en direct sur Facebook.

  1. Vers une baisse du PIB de 4% et 35.000 chômeurs de plus en 2020
    Coronavirus

    Vers une baisse du PIB de 4% et 35.000 chômeurs de plus en 2020

    Alors qu'il tablait encore il y a trois mois sur une hausse de l'activité économique d'un peu plus d'1% en 2020, l'Institut de Recherches économiques et sociales (Ires, UCLouvain) s'attend désormais, dans son scénario de base, à ce que l'économie belge recule de près de 4% cette année. La situation du marché du travail devrait également se dégrader, même si les mesures prises par le gouvernement en matière de chômage temporaire permettent d'atténuer le choc.