Le prince saoudien Abdel Aziz ben Salmane, ministre saoudien de l'Énergie.
Plein écran
Le prince saoudien Abdel Aziz ben Salmane, ministre saoudien de l'Énergie. © AP

Importante réunion de l'Opep+ ce mercredi à Vienne: vers une coupe drastique des quotas de production

L'Opep+, de retour à Vienne mercredi pour la première fois depuis mars 2020, veut marquer le coup: au menu, une baisse significative des quotas de production de pétrole pour soutenir un marché chancelant.

  1. Pourquoi le plafonnement européen du prix du gaz ne fera pas baisser votre facture

    Pourquoi le plafonne­ment européen du prix du gaz ne fera pas baisser votre facture

    La Commission européenne a proposé mardi un mécanisme temporaire permettant de plafonner les prix de gros sur le marché gazier de référence de l’UE. Toutefois, le triomphalisme qui régnait au cabinet de la ministre de l’Énergie Tinne Van der Straeten en septembre dernier a certainement disparu. Et pour cause, la ministre écologiste avait affirmé en août qu'un tel plafond permettrait d’économiser jusqu’à 770 euros par an. Or, la proposition émise par l'exécutif européen ne permettra jamais dans les faits de plafonner le prix du gaz. “Il s’agit d’un compromis à la belge au niveau européen, pour la forme”, estime le chercheur en énergie Joannes Laveyne (UGent) auprès du journal Het Laatste Nieuws.
  2. Votre assurance incendie couvre-t-elle aussi vos belles collections de timbres, d'œuvres d'art ou de livres ? Et comment les protéger au mieux ?
    Independer

    Votre assurance incendie cou­vre-t-el­le aussi vos belles collecti­ons de timbres, d'œuvres d'art ou de livres ? Et comment les protéger au mieux ?

    Certains d’entre nous gardent de vrais trésors chez eux : une collection de timbres de valeur, une œuvre d’art exclusive ou encore un livre ancien unique. Ces collections sont-elles couvertes par l’assurance incendie ordinaire ? Ou devez-vous entreprendre d’autres formalités pour protéger ces biens comme il se doit ? Independer.be vous conseille.
  3. Les syndicats de Mestdagh déposent un préavis de grève, action à la centrale de Gosselies

    Les syndicats de Mestdagh déposent un préavis de grève, action à la centrale de Gosselies

    Les syndicats du groupe de supermarchés Mestdagh ont déposé un préavis de grève, qui expire le 1er décembre, annoncent-ils en front commun jeudi, au lendemain d’une réunion avec la direction relative au rachat de l’entreprise par le groupe français Intermarché à partir du 1er janvier. Des représentants syndicaux tiennent en outre, depuis jeudi matin, un piquet devant la centrale Mestdagh de Gosselies, où plus aucun camion ne rentre ni ne sort. Plusieurs magasins ont décidé de fermer leurs portes.