Investir pour vos enfants
Plein écran
Investir pour vos enfants © Shutterstock

Investir pour vos enfants: c’est le moment idéal

EconomieDans notre pays, il existe une tradition bien ancrée: les (grands-)parents offrent un livret d’épargne à leurs (petits-)enfants. Toutefois, si vous voulez ‘rentabiliser’ leur argent quelque peu, un plan d’investissement est un meilleur choix qu’un compte d’épargne. Ci-dessous, vous trouverez un aperçu des formules et rendements actuels.

Le compte d’épargne: les intérêts varient de 0,11 à 0,50%

Durant des décennies, lorsque l’on donnait un peu d’argent aux enfants et aux jeunes, on leur conseillait de le mettre sur leur livret d’épargne pour qu’il leur rapporte des d’intérêts. Dès lors, le livret d’épargne était une évidence. Il s’agissait d’une solution simple, claire et sûre.

Toutefois, actuellement, la plupart des comptes d’épargne ne rapportent plus que 0,11% d’intérêts sur base annuelle. Ceux qui versent 100 euros aujourd’hui et n’y toucheront pas durant toute une année, disposeront donc de 100,11 euros l’année prochaine. Si vous versez 100 euros par an, au bout de 18 ans et de 19 versements (dont le premier sera effectué durant l’année ‘0’), vous obtiendrez le montant global de 1.918,23 euros (soit un capital versé de 1.900 euros et 18,23 euros d’intérêts).

Bien entendu, vous pouvez rechercher un compte avec un meilleur rendement. Supposons que vous optiez pour un compte avec un rendement annuel de 0,50%; dans ce cas, le capital constitué dans notre exemple s’élèverait déjà à 1.987,97 euros au total. Bien que ce rendement soit un peu plus élevé, il est encore toujours faible.

Le compte d’épargne pour jeunes: les intérêts varient de 0,30 à 0,60%

Vous pouvez rechercher un meilleur rendement en optant, par exemple, pour un compte d’épargne spécifiquement destiné aux jeunes. En effet, quelques institutions financières accordent encore un rendement plus élevé à leurs jeunes clients.

Dans ce contexte, la meilleure offre provient de CPH Banque. Cette banque propose des comptes pour les enfants de 0 à 3 ans, pour les enfants de 3 à 12 ans et pour les jeunes de 12 à 26 ans. Actuellement, ils rapportent respectivement 0,60%, 0,40% et 0,30% sur base annuelle.

Attention: vous pouvez uniquement ouvrir un nouveau compte si vous êtes le représentant légal! Les parents peuvent le faire pour leurs enfants, mais les grands-parents ne peuvent pas le faire pour leurs petits-enfants.

Le plan d’épargne: les intérêts varient de 0,65 à 0,70%

Un plan d’épargne est une solution spécifique vous permettant d’épargner régulièrement de petits montants pour vos (petits-)enfants. Il s’agit de formules de compte spécialement destinées à récompenser vos efforts réguliers en matière d’épargne. Actuellement, la meilleure offre est proposée par MeDirect avec son compte Epargne mensuelle Max (un taux de base de 0,05% et une prime de fidélité de 0,65%). Elle est suivie par bpost bank avec son compte d’épargne Cocoon (un taux de base de 0,40% et une prime de fidélité de 0,15%). Sur ces 2 comptes, vous ne pouvez épargner que 500 euros par mois. En outre, auprès de bpost bank, vous ne pourrez le faire que jusqu’à l’âge de 40 ans.

L’assurance épargne de la branche 21: les intérêts varient de 0,50 à 1,00%

Une autre possibilité consiste à contracter une assurance épargne de la branche 21, vous permettant d’effectuer des versements occasionnels. Elle vous accordera un taux de base garanti durant une certaine période à partir du moment de votre dépôt. Vous pourrez également obtenir une participation aux bénéfices annuelle si votre assureur parvient à réinvestir votre versement en faisant des bénéfices. En outre, si la durée minimale de votre assurance épargne s’élève à 8 ans, votre rendement sera exonéré du précompte mobilier.

L’avantage lié aux assurances épargne de la branche 21: vous pouvez placer les avoirs à votre propre nom et désigner vos (petits-)enfants en tant que bénéficiaires. En outre, vous pouvez déterminer en toute liberté le moment auquel cet argent sera libéré, par exemple lorsqu’ils seront devenus majeurs ou lorsqu’ils auront atteint l’âge de 30 ans.

Actuellement, le rendement global des différentes offres se situe souvent entre 0,50% et 1,00%.

Les plans d’investissement: un rendement de 5% n’est pas anormal sur une longue période

Mais pourquoi ne rechercheriez-vous pas d’autres solutions étant donné que les rendements des formules d’épargne classiques frôlent le plancher? Vous pourriez investir pour vos (petits-)enfants, par exemple.

Bien entendu, les plans d’investissement impliquent des risques, mais vous pouvez les réduire en adaptant la durée, en premier lieu. Ceux qui épargnent pour leurs (petits-)enfants, le feront automatiquement durant une plus longue période. Ainsi, suite à une crise boursière, vous aurez le temps d’attendre jusqu’à ce que les cours des actions reprennent. En deuxième lieu, en échelonnant vos investissements. Vous pouvez le faire en optant pour des investissements dans des fonds ou pour des assurances investissement de la branche 23. Dans ce cas, votre situation ne dépendra pas d’une seule action ni de quelques actions. En troisième lieu, en échelonnant dans le temps vos dépôts. Ainsi, vous n’investirez jamais l’entièreté de votre capital au moment le plus cher. Finalement, vous pouvez aussi opter pour une approche adaptée à votre profil de risque: dynamique, neutre ou prudent.

Conclusion

En investissant, vous pourrez obtenir un meilleur rendement, surtout à plus long terme. 

Supposons que vous obteniez un rendement annuel de 2%; dans ce cas, le capital dans notre exemple serait augmenté jusqu’à 2.284,06 euros au bout de 18 ans. Pour un rendement annuel moyen de 5%, il s’agirait déjà de 3.053,90 euros, et ce pour le même effort d’épargne qui ne vous rapporterait que 1.918 euros sur un compte d’épargne. 

Un aperçu sur Guide-épargne.be nous apprend que ce rendement de 5% n’est pas anormal sur une longue période, quoiqu’ici aussi, les résultats antérieurs ne constituent jamais de garantie pour l’avenir et que vous puissiez encore toujours subir des pertes au cas où les marchés financiers seraient décevants à long terme.

Dans notre exemple, nos calculs sont basés sur un effort d’épargne de 100 euros par an. Souvent, les plans d’investissement impliquent un versement minimal de 25 euros par mois, ce qui correspond à 300 euros par an. Une enquête effectuée par Argenta nous apprend que 68% des parents épargnent tous les mois pour leurs enfants. Seulement 25% des parents le font via une autre formule que le compte d’épargne classique. En moyenne, il s’agit de 821 euros par an.

Lisez plus sur Guide-epargne.be:

Comment faire vos premiers pas en tant qu’investisseur?

Les fonds d’investissement vous conviennent-ils?

7 arguments pour (ne pas) investir

Source: Guide-epargne.be

  1. Vers une baisse du PIB de 4% et 35.000 chômeurs de plus en 2020
    Coronavirus

    Vers une baisse du PIB de 4% et 35.000 chômeurs de plus en 2020

    Alors qu'il tablait encore il y a trois mois sur une hausse de l'activité économique d'un peu plus d'1% en 2020, l'Institut de Recherches économiques et sociales (Ires, UCLouvain) s'attend désormais, dans son scénario de base, à ce que l'économie belge recule de près de 4% cette année. La situation du marché du travail devrait également se dégrader, même si les mesures prises par le gouvernement en matière de chômage temporaire permettent d'atténuer le choc.