L'argent de poche
Plein écran
L'argent de poche © Shutterstock

L’argent de poche en vue de l’éducation financière de vos enfants

EconomieLes parents éprouvent souvent des difficultés au niveau de l’éducation financière de leurs enfants. Comment s’y prendre?

1/ Donnez-leur de l’argent de poche

La plupart des experts accentuent l’importance de l’argent de poche comme un moyen de responsabiliser les enfants et de leur apprendre à gérer une somme d’argent limitée. Le montant n’est pas tellement important, mais les parents doivent vraiment l’utiliser comme un moyen d’apprentissage. Voilà pourquoi vous devez vous accorder clairement: déterminez un montant ainsi qu’un moment fixe et assurez-vous que vos enfants sachent clairement ce qu’ils doivent payer eux-mêmes ou non.

Discutez régulièrement des choix qu’ils ont faits, sans être trop sévères. Il est fort probable que vos enfants feront régulièrement de mauvais choix, mais c’est exactement le prix qu’ils devront payer.

2/ Ne payez pas tout avec votre carte bancaire

Payer n’a encore jamais été aussi facile: dans bon nombre de magasins, il suffit déjà de mettre votre carte bancaire sur un lecteur de cartes ou de scanner le code adéquat à l’aide de votre smartphone. Surtout pour les petits enfants, il est ainsi difficile de comprendre le concept du paiement. Les paiements en argent liquide présentent encore toujours l’avantage que les enfants voient que leurs parents doivent donner quelque chose en échange de tous ces articles dans leur panier.

3/ Donnez-leur une carte bancaire

Lorsque vos enfants auront atteint l’âge de 12 ans, vous pourrez leur donner leur première carte bancaire. Il s’agit d’un outil important pour assurer le suivi d’un budget. Ainsi, les parents peuvent également leur apprendre quelques compétences de base: retirer de l’argent en toute sécurité, vérifier le solde de leur compte ou transférer de l’argent vers leur compte d’épargne. Un autre avantage lié à l’utilisation de la carte bancaire: les parents peuvent aussi parfaitement suivre toutes les dépenses effectuées par leurs enfants. Découvrez ici l’aperçu des comptes à vue gratuits.

4/ Ne rémunérez qu’exceptionnellement les petits travaux que vos enfants effectuent

En général, les pédagogues ne plaident pas en faveur des petits travaux rémunérés. Bien entendu, les enfants doivent apprendre que l’argent ne tombe pas du ciel, mais ils ne doivent pas non plus demander de l’argent pour tous les petits travaux qu’ils effectuent. Voilà pourquoi vous devez uniquement rémunérer les plus gros travaux moins fréquents tels que la taille de votre haie ou le nettoyage de votre grenier.

5/ Apprenez-leur à épargner

En épargnant, les enfants apprennent qu’ils ne peuvent pas immédiatement recevoir tout ce qu’ils veulent. Vers l’âge de 6 ans, les enfants peuvent commencer à épargner et ils sont prêts à conserver leur argent dans une tirelire.

Vers l’âge de 8 ans, ils peuvent vraiment mettre de l’argent de côté pour une plus longue période. A cet âge-là, ils peuvent mieux estimer combien de temps ils devront épargner pour pouvoir acheter quelque chose. Vers l’âge de 11 ans, ils peuvent mieux comprendre des concepts plus abstraits comme ‘épargner pour plus tard’. Toutefois, vous devez leur donner un objectif d’épargne concret et réaliste, de sorte qu’ils soient également motivés de mettre de l’argent de côté. Comparez ici les taux des comptes pour jeunes.

6/ Apprenez-leur à investir

Ne vous attendez pas à ce que les taux d’épargne augmentent rapidement! Il est donc important que les jeunes n’apprennent pas uniquement à épargner, mais qu’ils apprennent également comment ils pourront rentabiliser leurs épargnes et de quels risques ils devront tenir compte. Les parents qui s’y connaissent quelque peu, peuvent envisager d’acheter - ensemble avec leurs enfants - quelques actions d’entreprises qui correspondent étroitement à leur cadre de vie (p.ex. des actions de certaines entreprises technologiques branchées).

Le plan d’investissement – selon lequel on investit à des moments fixes de l’argent dans un portefeuille d’investissement – est une bonne formule pour leur faire comprendre qu’investir s’effectue à long terme. Il n’est pas tellement important dans quoi vous investissez, aussi longtemps que vous en discutiez ensemble.

7/ Faites-leur payer pour le logement et la nourriture

Les jeunes restent habiter chez leurs parents de plus en plus longtemps. Entretemps, ils risquent de dépenser leur argent pour acheter des choses chouettes, tandis que leurs parents continuent de payer tous les frais fixes considérables (tels que les frais énergétiques, les frais liés aux télécoms, la facture d’eau ou le loyer). Les jeunes devront payer ces frais eux-mêmes dès qu’ils seront autonomes. Voilà pourquoi il peut être intelligent de demander à vos enfants de payer une contribution pour le logement et la nourriture.

Parfois, les parents refusent de le faire parce qu’ils veulent que leurs enfants puissent épargner au maximum. Certains parents résolvent cela en leur demandant quand même une petite contribution, mais en la mettant de côté ensuite sur un compte d’épargne distinct pour que leurs enfants puissent en profiter lorsqu’ils quitteront la maison parentale.

Lisez plus sur Guide-epargne.be:

Comment faire vos premiers pas en tant qu’investisseur?

Epargnez plus pour vivre plus longtemps

Les taux d’épargne ne font que baisser

Source: Guide-epargne.be