Plein écran

L'ex-patron d'Inbev obtient 20 millions d'euros

L'ancien patron d'Inbev, John Brock, obtiendra 20 millions d'euros en tant qu'indemnités de départ. Un accord en ce sens a été conclu il y a près de trois mois, mais il avait été gardé secret par les parties en cause, rapporte jeudi la presse belge.

Inbev s'est refusé à confirmer le montant, indiquant simplement qu'un accord a été trouvé. Cette somme est importante pour une entreprise à l'assise belge. Initialement John Brock réclamait 30 millions d'euros. Entre M. Brock et Inbev, il n'y avait pas d'opposition sur un "incontestablement dû" de 10 millions d'euros, soit trois ans de salaire brut. Le litige portait sur des stock options, dont l'américain avait bénéficié à deux reprises. Il n'avait jamais pu exercer ses droits sur ces options.

Inbev l'y autorisait après trois ans de bons et loyaux services. Or John Brock n'est resté chez Inbev qu'entre février 2003 et décembre 2005. Le brasseur est resté intransigeant sur ce point. Mais un accord a pu être trouvé sur le montant cash à verser. Les 20 millions sont brut. John Brock ne percevra réellement que neuf millions. Le solde prendra la direction des caisses de l'Etat. (belga)