L’incertitude provoquée par la crise du coronavirus nous pousse à vouloir revenir à l’essentiel où nous trouvons la fiabilité et le naturel.
Plein écran
L’incertitude provoquée par la crise du coronavirus nous pousse à vouloir revenir à l’essentiel où nous trouvons la fiabilité et le naturel. © Impermo

L'influence du coronavirus sur l'aménagement de notre intérieur? Voici les tendances de 2021

LiviosÊtes-vous entièrement convaincu de l’utilisation de matériaux naturels dans votre intérieur? Non seulement vous soutenez l’environnement, mais vous êtes également parfaitement en phase avec les tendances de 2021 en matière de décoration intérieure. Que pouvons-nous attendre de plus des dernières tendances en matière de logement? Et quelle est l’influence du coronavirus sur l’aménagement de notre intérieur? Le site de construction Livios a fait une recherche. 

  1. Que se passe-t-il avec vos assurances incendie et familiale lorsque vous déménagez vers un centre de soins résidentiels ou une résidence-services?
    Guide-epargne.be

    Que se pas­se-t-il avec vos assurances incendie et familiale lorsque vous déménagez vers un centre de soins résiden­tiels ou une résidence-services?

    Le déménagement vers un centre de soins résidentiels ou une résidence-services n’est pas une sinécure. Ainsi, vous devez compléter et signer de nombreux documents. Certains d’entre eux concernent les assurances; l’assurance incendie et l’assurance familiale, plus particulièrement. Ci-dessous, Guide-epargne.be vous explique de quoi vous devez tenir compte.
  2. Le plan de relance wallon ne profitera pas pleinement à la Wallonie: comment l’expliquer?

    Le plan de relance wallon ne profitera pas pleinement à la Wallonie: comment l’expliquer?

    Pour chaque euro dépensé par le gouvernement wallon dans le cadre de son plan de relance, l’effet multiplicateur est estimé à 41 cents sur la valeur ajoutée wallonne. Voilà la conclusion d’un rapport commandé à l’Institut wallon de l’évaluation, de la prospective et de la statistique (Iweps), qui en a calculé les effets macro-économiques, et qu’évoque L’Echo dans ses colonnes mardi.