En Belgique, le risque de pénurie d'électricité est estimé comme étant “plutôt faible”. Cependant, comme le marché belge de l’électricité est étroitement lié au marché français, il peut y avoir un impact si des problèmes surviennent là-bas.
Plein écran
En Belgique, le risque de pénurie d'électricité est estimé comme étant “plutôt faible”. Cependant, comme le marché belge de l’électricité est étroitement lié au marché français, il peut y avoir un impact si des problèmes surviennent là-bas. © thinkstock

La Belgique doit-elle craindre une pénurie d’électricité cet hiver? Un risque “plutôt faible”, mais...

Dans des conditions météorologiques normales, les gestionnaires européens de réseaux électriques ne prévoient pas de pénurie d’électricité en Europe cet hiver. Seule la France présente un risque accru en janvier et février, lorsque les températures sont très froides, selon le rapport annuel “Winter Outlook” d’Entso-E, l’association des opérateurs européens de réseaux à haute tension.

  1. 2 Belges sur 3 craignent pour leur pension: voici quelques formules fiscalement avantageuses pour épargner
    Economie

    2 Belges sur 3 craignent pour leur pension: voici quelques formules fiscale­ment avantageu­ses pour épargner

    66 % des Belges craignent de ne pas bénéficier d’une pension complète. La médiane de toutes les pensions des salariés en janvier 2020 était de 1 449 euros bruts. On ne sait pas exactement à combien elle s’élèvera à l’avenir. Ainsi, toute personne qui souhaite conserver une marge de manœuvre financière suffisante après la retraite doit se constituer un petit complément pendant sa carrière professionnelle. Les possibilités ne manquent pas, et elles sont souvent assorties d’incitations fiscales. Ci-dessous, Guide-epargne.be a énuméré 7 formules fiscalement avantageuses dans ce contexte.
  2. Sortie du nucléaire: le rapport qui risque de faire trembler la Vivaldi

    Sortie du nucléaire: le rapport qui risque de faire trembler la Vivaldi

    Le débat sur la sortie du nucléaire anime la coalition Vivaldi depuis plusieurs semaines. Les secousses risquent d’être plus intenses encore dans les jours à venir alors que la ministre de l’Energie Tinne Van der Straeten s’apprête à présenter son très attendu rapport. Les dissensions sont marquées au sein de la majorité et Georges-Louis Bouchez, a multiplié les sorties médiatiques ce week-end pour marteler la volonté du MR de retarder l'échéance, annoncée pour 2025. À contre-courant.