Plein écran

La direction de General Motors Europe sera à Bruxelles mardi

  1. Les multinationales belges désertent peu à peu la Russie

    Les multinatio­na­les belges désertent peu à peu la Russie

    Au moins neuf multinationales belges ont volontairement suspendu ou considérablement réduit leurs activités en Russie à la suite de l’invasion russe en Ukraine, selon une liste actualisée publiée lundi par la Yale School of Management. Celle-ci comprend 1.000 entreprises à travers le monde ayant répondu à l’école de commerce américaine ou ayant publiquement annoncé avoir adapté leurs activités en Russie. On y retrouve des noms belges bien connus tels que le géant de la bière AB InBev, la multinationale chimique Solvay ou le groupe de bancassurance KBC.
  2. Malgré 428,5 millions de bénéfices, Belfius ne voit aucune possibilité d'augmenter les taux d'intérêt des comptes d'épargne

    Malgré 428,5 millions de bénéfices, Belfius ne voit aucune possibi­lité d'augmen­ter les taux d'intérêt des comptes d'éparg­ne

    Malgré les mesures récentes de la BCE concernant les taux d’intérêt dans la zone euro, il est peu probable que les banques augmentent leurs taux d’épargne avant la fin de l’année. Cet avis, c’est celui de Marc Raisière, administrateur délégué de Belfius, qui s’est exprimé lors d’une conférence de presse sur les résultats semestriels. La banque d’État a réalisé le meilleur résultat de son histoire au premier semestre de l’année et envisage de verser un dividende intérimaire.