Plein écran
Photo d'illustration. © Getty Images

La grande distribution a triplé ses dons alimentaires

La grande distribution a triplé ses dons alimentaires entre 2015 et 2018, passés de 3.852 tonnes à 11.700 tonnes de nourriture ouvertes aux plus nécessiteux au lieu d'être jetées, selon les chiffres de la fédération du commerce Comeos, publiées par Le Soir mercredi.

La fédération du secteur a effectué un rapport sur la prévention et la valorisation des invendus alimentaires dans le commerce belge. De ce travail portant sur les cinq détaillants qui représentent ensemble près de 85 % des parts de marché, il ressort que les dons alimentaires des supermarchés ont triplé en trois ans.

Le volume annuel de ces denrées données aux plus démunis, au lieu d'être jetées, est en effet passé de 3.852 tonnes (emballages compris) en 2015 à 11.770 tonnes en 2018. L'an dernier, les grandes enseignes ont ainsi fait don de l'équivalent de 21 millions de repas, soit 57.500 repas journaliers. 

Sur un an, précise Comeos, cela représente un don d'une valeur marchande de 45 millions d'euros, représentant 14,4 % des invendus alimentaires, offerts aux banques alimentaires, à la Bourse aux dons et aux organisations à vocation plus locale. 

Comeos impute cette augmentation des dons à "la prise de conscience croissante du secteur du commerce de détail de l'importance de donner les invendus à des organisations caritatives", ainsi qu'à un meilleur travail de collecte des invendus effectué par les associations.