Plein écran
© photo_news

La liste des contribuables visés par le fisc

Le fisc va s'intéresser particulièrement aux Belges avec des comptes bancaires à l'étranger, d'après la liste des contrôles ciblés prévus du SPF Finances publiée samedi et relayée par L'Echo. L'objectif est d'inciter à remplir correctement ses obligations fiscales.

Contribuables négligents, frais professionnels réels, rentes alimentaires, déclaration des revenus immobiliers, comptes à l'étranger et chiffre d'affaires anormal sont en ligne de mire. Cette année, les contribuables négligents et récidivistes seront systématiquement traqués. "Si vous n'avez pas déposé votre déclaration d'impôt, malgré le rappel envoyé, vous ferez l'objet d'un contrôle, en particulier si vous négligez régulièrement de déposer votre déclaration", indique le SPF Finances.

Chez les particuliers, le fisc s'intéressera à ceux qui revendiquent la déduction d'une rente alimentaire, déduisent des frais professionnels réels ou les contribuables qui n'ont pas déclaré correctement les revenus de la location d'un immeuble dont ils sont propriétaires.

Les entreprises, elles, seront par exemple visées si elles n'ont pas respecté les conditions lors de la constitution de la réserve de liquidation ou si elles n'ont pas déclaré la totalité de leurs revenus, notamment ceux de l'étranger.

  1. Un syndicat américain promet une grève de grande ampleur chez General Motors à partir de minuit

    Un syndicat américain promet une grève de grande ampleur chez General Motors à partir de minuit

    Le syndicat de travailleurs d'Amérique du Nord United Auto Workers a appelé dimanche ses affiliés travaillant chez General Motors à travers les États-Unis à la grève, dès minuit dimanche soir. Les affiliés UAW sur les différents sites américains du constructeur GM sont plusieurs dizaines de milliers (46.000 selon CNN, 48-50.000 selon Reuters). Il s'agirait de la première grève d'ampleur chez GM depuis 2007.
  2. Voo a secrètement été vendu en mai

    Voo a secrète­ment été vendu en mai

    Selon des informations récoltées par le quotidien, une offre liante pour la vente du télédistributeur Voo a été signée un peu avant le 24 mai avec le fonds d'investissement américain Providence. Cela signifie que Voo était déjà secrètement vendu avant les élections régionales et fédérales qui se sont tenues voilà plus de trois mois. L'accord prévoit la cession de 50% plus une action de Voo à Providence, écirt Le Soir. Voo SA (anciennement connue sous le nom de Newco 2) est une filiale de Nethys dans laquelle sont logés ses actifs télécoms, de télédistribution, la société Be TV et les call-centers.