Plein écran
© thinkstock

La méthode simple pour ne plus jamais se soucier de l'argent

"Ah... si seulement j'étais millionnaire". Et si ce rêve était finalement plus facile à atteindre que vous ne le pensez? Grâce à la méthode de David Bach, vous ne manquerez plus jamais d'argent.

Dans son bouquin "Le millionnaire automatique", David Bach, conseiller financier, partage son astuce pour "ne plus jamais avoir à se soucier de l'argent". Ici, pas de solution miracle ou de gain à la loterie: David Bach qualifie lui-même sa méthode d'"ennuyeuse. Mais c'est ce qui fonctionne". Selon l'auteur, il suffirait simplement d'épargner une petite somme par jour, tous les jours, pour finir par ne plus jamais manquer d'argent. Oui, mais combien?

"La seule chose que vous avez à faire pour changer vos finances du tout au tout, et ne plus jamais vous en faire à propos de l'argent, c'est d'épargner automatiquement une heure de salaire par jour, tous les jours", a-t-il expliqué dans un live diffusé sur sa page Facebook.

Évidemment, au plus tôt vous commencez, au plus votre capital sera élevé. David Bach conseille en effet aux jeunes dans la vingtaine d'appliquer sa méthode dès leur premier emploi.

Imaginons donc que vous gagnez 1.500€ net par mois sur base d'un contrat de travail à temps-plein de 38 heures par semaine. Vous gagnez ainsi un peu plus de 9€ de l'heure, ce qui équivaut à la somme que vous devriez mettre de côté chaque jour. À la fin du mois, vous aurez ainsi déjà économisé 180 euros, et un peu plus de 2.160 euros en un an.

Sur le même principe, David Bach propose une autre forme d'épargne dans son bouquin "La méthode Latte". Plutôt que de vous acheter un bon café latte ou un sandwich à environ 5 euros tous les jours, gardez cette somme dans une tirelire. À la fin de l'année, la somme économisée pourrait elle aussi être impressionnante...

Pour mettre au point cette méthode, David Bach s'est basé sur une étude de la Réserve fédérale des États-Unis, selon laquelle près de la moitié des Américains n'aurait pas assez d'argent pour couvrir une dépense inattendue de 400$. Pourtant, ces mêmes personnes n'hésitent pas à acheter un café chez Starbucks tous les jours ou presque. "Nous avons de l'argent, le problème c'est qu'on ne le garde pas", conclut David Bach.

  1. Thomas Cook: la ministre Muylle reste préoccupée par "les 300 personnes non reprises"
    Mise à jour

    Thomas Cook: la ministre Muylle reste préoccupée par "les 300 personnes non reprises"

    La nouvelle ministre fédérale de l’Emploi et de l’Economie Nathalie Muylle (CD&V) a estimé que l’annonce jeudi de la reprise de 62 agences de voyage dépendant de Thomas Cook Retail Belgique par l’entreprise espagnole Wamos était une nouvelle porteuse d’”espoir”. S’exprimant dans le cadre de l’émission “De Ochtend” sur Radio 1 (VRT), elle a cependant précisé qu’elle “continuait d’être préoccupée” par la part du personnel belge qui n’est pas concernée par cette reprise, soit plus de 300 personnes qui devraient malgré tout perdre leur emploi.
  1. Le site web qui vous aide à vendre ou acheter un bien immobilier au meilleur prix

    Le site web qui vous aide à vendre ou acheter un bien immobilier au meilleur prix

    Vendre son bien immobilier ou le mettre en location, trouver la maison de ses rêves… voilà des défis que tentent de relever quotidiennement des milliers de personnes en Belgique. Alors, pourquoi ne pas se simplifier la vie et trouver l’agence immobilière qui vous aidera efficacement à concrétiser vos rêves et besoins? Le site 100% indépendant www.trouverlameilleuresagence.be établit - en un seul clic - des contacts directs entre les particuliers et toutes les agences immobilières dans le but de faciliter la vie de tous les acteurs immobiliers : vendeurs, loueurs, acquéreurs, locataires, agences...
  2. Polémique en Flandre sur le recul des sanctions infligées par le Forem flamand

    Polémique en Flandre sur le recul des sanctions infligées par le Forem flamand

    Le nombre de sanctions infligées dans le cadre du contrôle de la disponibilité des chômeurs par le service public de l'emploi en Flandre (VDAB) a baissé pour la deuxième année consécutive en Flandre. Alors que le nouveau gouvernement Jambon I veut créer 120.000 emplois supplémentaires en 5 ans, la pilule passe mal dans le nord du pays, révèlent De Morgen et Het Laatste Nieuws qui relayent des chiffres de l'Office national de l'emploi (Onem). De son côté le VDAB se défend et estime que les avertissements adressés aux demandeurs d'emploi devraient également être pris en compte.