Plein écran
Lancement de "Belgian Valley", la première plateforme d'échange de crypto-actifs basée à Bruxelles en présence du ministre Alexander De Croo. © photo_news

La première plateforme belge d'échange de crypto-actifs est lancée

La première plateforme belge d'échanges de crypto-actifs (bitcoin, ether, ...) a été officiellement lancée mercredi à Bruxelles, en présence du ministre de l'Agenda numérique, Alexander De Croo, qui a effectué la première transaction de ce type en achetant des bitcoin cash.

Cette première transaction "est un moment historique en Belgique", a salué le vice-Premier ministre, soulignant l'importance d'avoir une attitude positive par rapport aux nouvelles technologies. M. De Croo a également évoqué l'importance de disposer d'une plateforme d'échange en règle et sécurisée.

Cette première plateforme belge, BIT4YOU, se veut en effet totalement sécurisée et conforme aux législations belge et européenne, ainsi qu'à la future réglementation en matière de lutte contre le blanchiment d'argent et le financement du terrorisme.

Elle ambitionne de capter une partie des 400 milliards d'euros de transactions réalisées en crypto-monnaies en moyenne chaque mois de part le monde, dont 16% en Europe.

Dans un premier temps, BIT4YOU permettra l'achat et la vente de 10 crypto-actifs, parmi lesquels le désormais célèbre bitcoin.

On retrouve derrière BIT4YOU un jeune informaticien de 24 ans, Sacha Vandamme, qui en est le CEO et a co-développé la plateforme informatique. Il est entouré de l'entrepreneur Marc Toledo et de José Zurstrassen, connu pour co-fondé Skynet, Keytrade Bank ou Mymicroinvest (devenu Spreds).

BIT4YOU collabore également avec des sociétés de premier plan comme Worldline pour les transactions électroniques ou Itsme pour l'identification d'utilisateurs de la plateforme.

Pour poursuivre son développement, BIT4YOU travaille à une levée de fonds via un tour de table auprès d'investisseurs professionnels qui devrait être finalisé d'ici la fin de l'année. La start-up, qui compte actuellement un employé, espère engager prochainement une dizaine de collaborateurs et compter près de 50.000 clients en 2019, pour un chiffre d'affaires de 5 millions d'euros. Si l'inscription est gratuite, l'utilisateur de BIT4YOU devra s'acquitter d'une commission de 2 à 5% par transaction. Des frais qui devraient être revus à la baisse dans les prochains mois, promet Sacha Vandamme.

  1. Un syndicat américain promet une grève de grande ampleur chez General Motors à partir de minuit

    Un syndicat américain promet une grève de grande ampleur chez General Motors à partir de minuit

    Le syndicat de travailleurs d'Amérique du Nord United Auto Workers a appelé dimanche ses affiliés travaillant chez General Motors à travers les États-Unis à la grève, dès minuit dimanche soir. Les affiliés UAW sur les différents sites américains du constructeur GM sont plusieurs dizaines de milliers (46.000 selon CNN, 48-50.000 selon Reuters). Il s'agirait de la première grève d'ampleur chez GM depuis 2007.
  2. Voo a secrètement été vendu en mai

    Voo a secrète­ment été vendu en mai

    Selon des informations récoltées par le quotidien, une offre liante pour la vente du télédistributeur Voo a été signée un peu avant le 24 mai avec le fonds d'investissement américain Providence. Cela signifie que Voo était déjà secrètement vendu avant les élections régionales et fédérales qui se sont tenues voilà plus de trois mois. L'accord prévoit la cession de 50% plus une action de Voo à Providence, écirt Le Soir. Voo SA (anciennement connue sous le nom de Newco 2) est une filiale de Nethys dans laquelle sont logés ses actifs télécoms, de télédistribution, la société Be TV et les call-centers.