Plein écran
Des employés de l’usine Volvo à Gand en action, le 21 septembre 2017. © BELGA

La première Volvo 100% électrique sera assemblée en Belgique: “C'est une magnifique nouvelle”

La première voiture 100% électrique du constructeur automobile suédois Volvo sera assemblée dans son usine gantoise. Il s'agira d'une version électrique du SUV compact XC40. 

Tout comme le constructeur allemand Audi à Forest, Volvo assemblera les batteries pour voitures électriques sur son site belge, a-t-on confirmé mercredi au cours d'une conférence de presse à Gand. La production de ces voitures devrait y débuter à l'automne 2020.

Les lignes d'assemblage sont en cours de montage et devraient être opérationnelles d'ici la fin de l'année. Le montant de l'investissement n'est pas dévoilé. "Cet investissement démontre que Volvo Cars maintient sa confiance dans l'équipe gantoise", estime Martina Buchhauser, de Volvo Cars. "Cela devrait assurer que nous rencontrions la demande de nos clients d'une mobilité plus durable." 

Volvo, le plus grand employeur de Flandre-Orientale

La nouvelle usine d'assemblage des batteries s'étend sur 5.000 mètres carrés et jouxte l'usine de montage final. Les collaborateurs qui y travailleront ont été sélectionnés parmi le personnel déjà actif et seront formés. 

C'est une "magnifique nouvelle" pour le directeur de l'usine gantoise, Stefan Fesser. "Cela montre la confiance en nos capacités à jouer un rôle clef dans la stratégie vers l'électrique de Volvo Cars." Le constructeur automobile a conclu des accords à long terme avec les producteurs CATL et LG Chem pour la livraison de batteries au lithium pour la prochaine génération de modèles Volvo et de sa filiale Polestar.  

L'usine gantoise emploie quelque 6.500 personnes, ce qui en fait le plus grand employeur de Flandre-Orientale. Elle produit les modèles V40, XC40 et V60. L'an dernier, plus de 200.000 véhicules y ont été assemblés.

  1. Perquisition au siège de Carrefour à Evere

    Perquisiti­on au siège de Carrefour à Evere

    La chaîne de supermarchés Carrefour a confirmé qu'une perquisition avait été effectuée lundi à son siège d'Evere. L'auditorat de l'Autorité belge de la Concurrence (ABC) a indiqué qu'il effectuait des perquisitions auprès d'entreprises actives dans le secteur de la grande distribution "suspectées d'avoir mis en œuvre des pratiques anticoncurrentielles dans le cadre d'une alliance d'achats relative à des produits de grande consommation". Une porte-parole de Colruyt a précisé que l'entreprise n'était pas concernée. Personne n'a encore pu être joint chez Delhaize et Albert Heijn.
  2. L'Autorité de la Concurrence mène des perquisitions dans la grande distribution

    L'Autorité de la Concurren­ce mène des perquisiti­ons dans la grande distributi­on

    L'Auditorat de l'Autorité belge de la Concurrence (ABC) procède actuellement à des perquisitions auprès d'entreprises actives dans le secteur de la grande distribution "suspectées d'avoir mis en œuvre des pratiques anticoncurrentielles dans le cadre d'une alliance d'achats relative à des produits de grande consommation", a-t-il annoncé lundi. Ces pratiques pourraient constituer des infractions au code de droit économique et/ou au traité sur le fonctionnement de l'Union européenne (TFUE).