Plein écran
© Photo News

La Région de Bruxelles-Capitale investit 400.000 euros dans la coopérative NewB

Finance&invest.brussels, le bras financier de la Région de Bruxelles-Capitale, a décidé d'investir 400.000 euros dans la coopérative NewB et pourrait, si cette dernière ne parvient à lever 30 millions d'euros d'ici le 27 novembre, rallonger de 600.000 euros supplémentaires son investissement pour le porter à un million d'euros.

Dans un communiqué, Finance&invest.brussels explique vouloir "apporter son appui à cette initiative citoyenne réunissant plus de 52.000 coopérateurs, dont 8.000 Bruxellois, et plus de 150 organisations non gouvernementales." 

"Cet investissement permet aussi de soutenir les 25 emplois actuellement sur Bruxelles et les futurs emplois qui seront créés dans les années à venir, tout en participant à la création d'une nouvelle banque qui traitera les défis financiers de demain de manière éthique et durable", ajoute la société régionale d'investissement de Bruxelles.

La secrétaire d'État bruxelloise à la Transition Économique, Barbara Trachte (Ecolo), se réjouit pour sa part de la décision de Finance&invest.brussels, soulignant la volonté de NewB de s'inscrire dans "la transition écologique et solidaire qui est l'une des lignes de force de la Déclaration politique régionale”.

Course contre la montre

NewB s'est lancée le 25 octobre dans une course contre-la-montre pour lever, d'ici le 27 novembre, 30 millions d'euros, condition sine qua non pour obtenir le feu vert de la Banque centrale européenne (BCE) à son projet de se muer en banque.

Outre ses coopérateurs particuliers, la coopérative qui rêve de devenir une banque "éthique et durable" peut compter sur le soutien d'ONG et de syndicats. Ainsi, la Fondation pour les générations futures s'est engagée à hauteur de 400.000 euros, la société coopérative Smart, pour 200.000 euros. Le syndicat chrétien a également décidé d'augmenter son investissement. 

Mardi après-midi, le compteur placé sur le site internet de NewB indiquait que 8.709 personnes avaient investi 6,567 millions d'euros. Ce montant ne reprend que les sommes effectivement versées sur le compte séquestre ouvert à cet effet auprès de la banque Belfius. La coopérative s'est en effet engagée à rembourser l'argent versé si ses desseins bancaires devaient tomber à l'eau. Même en tenant compte de l'engagement de Finance&invest.brussels, NewB doit encore trouver plus de 20 millions d'euros en à peine neuf jours.