Photo d'illustration
Plein écran
Photo d'illustration © Photo News

La Ville de Charleroi est déjà passée à la caisse pour ses cafés et restaurants

La Ville de Charleroi a adopté toute une série de mesures afin d’aider le secteur de l’hôtellerie, de la restauration et des cafés (Horeca) à résister aux ravages économiques provoqués par le coronavirus.

  1. La Ville de Charleroi tend une perche à son secteur Horeca

    La Ville de Charleroi tend une perche à son secteur Horeca

    Le secteur Horeca ne peut toujours pas reprendre ses activités au contraire d’autres qui doivent cependant respecter des mesures de précaution (nombre de visiteurs ou de clients limités, gel hydroalcoolique, recommandation ou obligation des masques, parcours balisé...). En souffrance, il a manifesté son mécontentement lundi sur la place de la Digue à Charleroi. La Ville de Charleroi, elle, veut lui apporter son soutien.
  2. Charleroi fait le point sur l’extension des terrasses pour son secteur Horeca

    Charleroi fait le point sur l’extension des terrasses pour son secteur Horeca

    Afin de soutenir les cafetiers et restaurateurs de Charleroi et de leur permettre d’accueillir leurs clients en toute sécurité, la Ville de Charleroi veut autoriser les établissements de l’Horeca à agrandir temporairement leurs terrasses là où l’espace public le permet et dans le respect de la charte “enseignes et terrasses”. Les intéressé(e)s doivent néanmoins se manifester auprès des autorités communales.