Plein écran
Fire fighters pictured at an important fire at an industrial building in Louvain-la-Neuve, Friday 10 January 2020. A fire broke out at the production site of Realco, a company that produces cleaning products. Several fire fighter zones have been called to the scene. BELGA PHOTO ERIC LALMAND © BELGA

La Wallonie au secours de Realco pour sauver les emplois après l’incendie

Après la destruction d'une grande partie de ses installations lors d'un violent incendie survenu le 10 janvier, l'entreprise louvaniste Realco bénéficiera d'un important soutien de la Société régionale d'investissement de Wallonie (SRIW), a annoncé mardi la porte-parole de la société, ajoutant que les emplois de tous les travailleurs seront maintenus.

L'incendie a ravagé plusieurs entrepôts de l'entreprise biotechnologique Realco, spécialisée dans le développement, la fabrication et la commercialisation de produits et de procédés enzymatiques dédiés au nettoyage et au traitement des eaux. 

Realco présente un chiffre d'affaires de 12 millions d'euros et emploie 52 travailleurs sur son site de Louvain-la-Neuve. Dès l'annonce du sinistre, sa cotation boursière sur Euronext a été suspendue. L'activité de la société n'a pas pour autant été complètement interrompue. 

"Il n'y aura aucune perte d'emploi ni de chômage technique. Les membres du personnel se réunissent actuellement dans des espaces de coworking et autres bars de la région de Louvain-la-Neuve. La partie administrative de l'usine sera bientôt à nouveau accessible", a précisé mardi la porte-parole Valentine Neirynck à l'agence Belga. 

Des infrastructures d'autres sociétés seront mises à disposition d'équipes de Realco qui pourront ainsi être délocalisées. Au vu des importantes pertes financières conséquentes au sinistre de vendredi, les dirigeants de Realco comptent sur l'appui des assurances et des banques. "De nombreuses décisions restent à finaliser, mais les responsables de la SRIW ont formellement manifesté leur volonté de nous soutenir, notamment pour éviter des problèmes de trésorerie", conclut Valentine Neirynck. 

  1. 3 personnes sur 4 font estimer la valeur de leur propriété pour la vente
    Livios

    3 personnes sur 4 font estimer la valeur de leur propriété pour la vente

    75 % des Belges qui vendent un bien immobilier font appel à un courtier professionnel ou à un notaire pour faire estimer correctement la valeur de leur bien. C’est ce que révèle un sondage réalisé par Listen et Immoweb auprès de 2.000 compatriotes ayant vendu une propriété l’an dernier. Point frappant : votre âge détermine en grande partie la façon dont vous abordez le processus d’estimation.
  2. Charleroi investit dans l’éclairage de plusieurs complexes sportifs

    Charleroi investit dans l’éclairage de plusieurs complexes sportifs

    Le jeudi 19 décembre 2019, la Ville de Charleroi à l’initiative de l’échevin des Travaux, Eric Goffart (C+) et l’Opérateur des Réseaux Gaz et Électricité (ORES) avait lancé un vaste plan de remplacement de l’éclairage public à Charleroi. 25.000 points lumineux doivent être remplacés dans les années à venir. Les autorités communales annoncent désormais que les infrastructures sportives vont aussi subir un relifting.