Plein écran
© Photo News

Le coronavirus fait dégringoler les ventes de la Loterie nationale

Les ventes de la Loterie nationale ont baissé ces derniers temps de 30% par rapport à une période similaire. La chute est entièrement due à l'épidémie du coronavirus, souligne jeudi la porte-parole Joke Vermoere. La Loterie a pris des mesures à la fois pour les joueurs, par exemple en augmentant la durée de validité des billets gagnants, et pour les points vente, en reportant certains frais notamment.

"Nous voulons tout mettre en œuvre pour éviter que les joueurs ne soient obligés, en pleine crise sanitaire, de se rendre dans un magasin de journaux pour récupérer leurs gains", explique la porte-parole de la Loterie nationale. 

C'est pourquoi la durée de validité des billets gagnants est prolongée, de vingt à trente semaines. Il n'est en outre pas nécessaire pour l'instant de se rendre au siège à Bruxelles pour récupérer de grosses sommes. Ces mesures vaudront le temps des réglementations liées au confinement.

Pour soutenir les points de vente, la Loterie a notamment décidé de reporter la facturation des billets à gratter qui ne sont plus en vente. 

  1. Vers une baisse du PIB de 4% et 35.000 chômeurs de plus en 2020
    Coronavirus

    Vers une baisse du PIB de 4% et 35.000 chômeurs de plus en 2020

    Alors qu'il tablait encore il y a trois mois sur une hausse de l'activité économique d'un peu plus d'1% en 2020, l'Institut de Recherches économiques et sociales (Ires, UCLouvain) s'attend désormais, dans son scénario de base, à ce que l'économie belge recule de près de 4% cette année. La situation du marché du travail devrait également se dégrader, même si les mesures prises par le gouvernement en matière de chômage temporaire permettent d'atténuer le choc.