Plein écran
Le CEO de la Loterie nationale Jannie Haek. © BELGA

Le patron de la Loterie nationale favorable à une entrée en Bourse

À l'image de la Française des Jeux (FDJ), qui a fait son entrée à la Bourse de Paris jeudi, le patron de la Loterie nationale verrait bien l'entreprise suivre le même schéma, à Bruxelles cette fois. "Un beau dossier pour l'investisseur belge", estime ainsi Jannie Haek dans les colonnes de L'Echo et De Tijd vendredi. Pour le ministre fédéral de tutelle David Clarinval (MR), une telle opération n'est toutefois "pas à l'ordre du jour".

Le président de la Bourse de Bruxelles, Vincent Van Dessel, se demande si la privatisation de la FDJ ne pourrait pas être "une inspiration pour notre pays". "Pourquoi ne pas laisser le citoyen participer à la privatisation (partielle) d'entreprises qui ne doivent pas nécessairement être entre les mains de l'Etat?", s'interroge-t-il ainsi.

Jannie Haek plaide également pour une introduction en Bourse partielle de la Loterie nationale. Il rappelle que le dossier avait été présenté il y a trois ans à une banque d'affaires. Il parle d'un "beau dossier pour l'investisseur belge" dans une période où le compte d'épargne ne rapporte rien. "Une telle opération oblige également le gouvernement à adapter la réglementation du secteur des jeux d'argent et rendrait plus grande la distance entre le gouvernement et la Loterie nationale", estime son patron.