Le PIB de la Belgique pourrait s'effondrer de 7,81% à 11,22% en 2020, selon un économiste.
Plein écran
Le PIB de la Belgique pourrait s'effondrer de 7,81% à 11,22% en 2020, selon un économiste. © Getty Images/iStockphoto

Le PIB de la Belgique risque de s’effondrer cette année

Le produit intérieur brut (PIB) de la Belgique risque de chuter de 7,81% à 11,22% en 2020, en fonction du scénario de reprise qui se confirmera, selon des estimations réalisées par l'économiste Eric Dor, directeur des études économiques à l'IESEG School of Management, en France.

"L'ampleur de la réduction du PIB de la Belgique va dépendre d'une part de la diminution de production pendant le confinement, d'autre part de la trajectoire et de l'intensité de la reprise ultérieure. Comme tous ces paramètres sont complètement incertains, les simulations doivent être réalisées pour différents scénarios", souligne d'emblée l'économiste.

Plusieurs scénarios

L'un de ces scénarios table sur une reprise progressive de l'activité économique après le confinement. Cette hypothèse suppose donc qu'au cours des premières semaines, et jusqu'au cours du troisième trimestre, la valeur ajoutée réelle de chaque secteur resterait encore assez fortement inférieure à la période correspondante de 2019, même si la différence se réduirait. Au quatrième trimestre, la baisse supposée de valeur ajoutée réelle de chaque secteur, comparée à la période correspondante de 2019, se réduirait encore, mais une différence persisterait. Dans ce cas de figure, le PIB belge se contracterait de 11,22% sur l'ensemble de l'année.

Un autre scénario dit de "reprise accélérée", jugé "très optimiste mais moins réaliste", se fonde sur l'hypothèse que pendant les premières semaines, et jusqu'au cours du troisième trimestre, la baisse de valeur ajoutée réelle de chaque secteur, comparée à la période correspondante de 2019, se réduirait déjà fortement. Au quatrième trimestre, la baisse supposée de valeur ajoutée réelle de chaque secteur, comparée à la période correspondante de 2019, serait très limitée. Dans ce cas, la contraction du PIB serait de 7,81% en 2020.

  1. Karroo et Wouter vivent dans une étonnante habitation à ossature bois : “À la mesure de nos habitudes”
    Livios

    Karroo et Wouter vivent dans une étonnante habitation à ossature bois : “À la mesure de nos habitudes”

    Karroo et Wouter vivent avec leur fils (2) dans une étonnante habitation à ossature bois sur le territoire de Kontich. Pour la construction de leur habitation, le couple a fait appel à une entreprise de clé sur porte qui s’est chargée de l’ensemble du processus de construction. Satisfait, Karroo partage avec le site de construction Livios son expérience de construction.