Plein écran
© photo_news

Le prix de l'électricité a explosé depuis la libéralisation

Entre 2007, année de libéralisation complète du marché de l'énergie, et 2018, le prix moyen de l'électricité pour un ménage en Belgique (consommant 3.500 kWh par an) a augmenté de 61,59%, à 258,63 euros/MWh, indique vendredi la Creg dans la mise à jour annuelle de son étude sur les composantes des prix de l'électricité et du gaz naturel. Par rapport à 2017, la hausse est de 3,3%.

C'est en Flandre que le prix moyen de l'électricité a le plus augmenté depuis 2007: il a plus que doublé (+104%), passant de 142,45 à 290,76 euros/MWh l'an dernier, ce qui correspond à une facture plus onéreuse de 519,10 euros par ménage. Sur un an, le prix a diminué de 4,8% au nord du pays.

En Wallonie, le prix de l'électricité affiche une hausse de plus de 53% depuis 2007, ou 320,50 euros, et de 7% sur un an, à 262,92 euros/MWh.

Pourquoi une telle hausse?
A Bruxelles, où le prix moyen par MWh est le plus bas des trois Régions, le prix de l'électricité affiche une hausse de plus de 33% depuis 2007, ou 195,42 euros, et de 11,2% sur un an, la plus forte hausse annuelle des trois Régions du pays, à 222,20 euros/MWh.

Ce renchérissement considérable de la facture est certes dû en partie à la hausse des prix de la composante énergie de la facture mais aussi, et surtout, à la forte augmentation des contributions énergie renouvelable et cogénération, des tarifs de distribution, des prélèvements publics, des taxes et autre TVA.