Plein écran
© photo_news

Le salarié belge est le plus cher d'Europe

VideoLa Belgique est le dernier pays de l'Union européenne à atteindre son "jour de libération fiscale" le 6 août. "Non seulement les travailleurs belges restent les plus taxés en Europe, mais le salarié moyen y travaille également 3 jours de plus qu'il y a cinq ans pour financer l'État", souligne le cabinet d'audit financier EY dans un communiqué mardi. Le "jour de libération fiscale" correspond à la date à laquelle le salarié cesse de verser des impôts à l'Etat et peut disposer de ses revenus comme bon lui semble.

La Belgique reste le pays où la fiscalité sur la main d'oeuvre est la plus élevée au sein de l'Union européenne. Le "taux d'imposition réel" du salarié belge (TVA comprise) s'élève désormais à 59,6%, contre 45,27% en moyenne dans l'UE.

Les premiers pays à fêter leur jour de libération fiscale dans l'UE sont Chypre (21 mars), l'Irlande (28 avril) et Malte (28 avril). Les pays où la pression fiscale est la pire de toute l'UE sont l'Autriche (25 juillet), la France (28 juillet) et enfin la Belgique (6 août).

"Le salarié moyen belge - à la fois l'un des mieux formés et des plus productifs au monde - touche un salaire net qui le place au 8e rang des pays de l'UE. La fiscalité belge en fait toutefois le plus cher à embaucher", a expliqué James Rogers de l'Institut Economique Molinari, coauteur de l'étude. "Si les employeurs quittent la Belgique, ce n'est pas parce que les salariés y sont trop chers mais parce que les taxes et charges sociales y sont les plus élevées d'Europe."

Le calendrier des "jours de libération fiscale" a été réalisé par l'Institut économique Molinari (IEM, Paris) et New Direction - Foundation for the European Reform (Bruxelles), sur la base de données fournies par EY.

  1. La Commission européenne inflige une amende d'1,07 milliard d'euros à cinq banques
    Mise à jour

    La Commission européenne inflige une amende d'1,07 milliard d'euros à cinq banques

    La Commission européenne a infligé des amendes d’un montant d’1,07 milliard d’euros, via deux décisions de règlement par transaction, à Barclays, RBS, Citigroup, JPMorgan et MUFG pour “leur participation à une entente sur le marché des opérations de change au comptant”, annonce-t-elle jeudi par communiqué. La banque UBS ne se voit infliger aucune amende, car elle a révélé l’existence des ententes à la Commission, qui avait ouvert une enquête dès septembre 2013.
  2. A la recherche d’un nouveau fournisseur d’énergie? Voici comment vous devez comparer.
    Economie

    A la recherche d’un nouveau fournis­seur d’énergie? Voici comment vous devez comparer.

    Bien que bon nombre de consommateurs sachent qu’ils pourront économiser en changeant de fournisseur d’énergie, ils ne l’ont pas encore fait. C’est dommage, car quelques minutes de travail pourraient leur permettre d’économiser quelques centaines d’euros. Ci-dessous, nous vous expliquons comment vous avez intérêt à comparer les fournisseurs d’énergie et à quoi vous devez faire attention.