Plein écran
Charles Michel (MR) espérait dans un premier temps que son collègue Didier Reynders puisse accéder à la présidence de la BEI. Mais cette ambition ne s'est pas concrétisée car le président allemand a conservé son poste et Didier Reynders ne comptait pas se satisfaire d'une vice-présidence. © Photo News

Le siège belge à la Banque européenne d'Investissement reste désespérément vide

Depuis près de 20 mois, le siège de la vice-présidence de la Banque européenne d'Investissement (BEI) dévolu à Belgique reste vacant, rapportent De Standaard et Het Nieuwsblad lundi.

Début 2018, le mandat du Néerlandais Pim Van Ballekom est arrivé à expiration. Il a été convenu que le poste de vice-président serait attribué à un Belge. Mais sa nomination a été entravée par un carrousel d'autres nominations, dont celles de trois administrateurs chez bpost, d'un nouveau vice-gouverneur à la Banque nationale et d'un nouveau haut dirigeant de la Société fédérale de participation et d'investissement (SFPI).

L’image de la Belgique écornée, selon Karel De Gucht

Le Premier ministre Charles Michel (MR) espérait dans un premier temps que son collègue Didier Reynders puisse accéder à la présidence de la BEI. Mais cette ambition ne s'est pas concrétisée car le président allemand a conservé son poste et Didier Reynders ne comptait pas se satisfaire d'une vice-présidence.

Selon l'ancien commissaire européen Karel De Gucht (Open Vld), cité dans les quotidiens, la situation endommage l'image de la Belgique qui ne semble pas pressée d'occuper le siège qui lui est attribué.

  1. 3 personnes sur 4 font estimer la valeur de leur propriété pour la vente
    Livios

    3 personnes sur 4 font estimer la valeur de leur propriété pour la vente

    75 % des Belges qui vendent un bien immobilier font appel à un courtier professionnel ou à un notaire pour faire estimer correctement la valeur de leur bien. C’est ce que révèle un sondage réalisé par Listen et Immoweb auprès de 2.000 compatriotes ayant vendu une propriété l’an dernier. Point frappant : votre âge détermine en grande partie la façon dont vous abordez le processus d’estimation.
  2. Charleroi investit dans l’éclairage de plusieurs complexes sportifs

    Charleroi investit dans l’éclairage de plusieurs complexes sportifs

    Le jeudi 19 décembre 2019, la Ville de Charleroi à l’initiative de l’échevin des Travaux, Eric Goffart (C+) et l’Opérateur des Réseaux Gaz et Électricité (ORES) avait lancé un vaste plan de remplacement de l’éclairage public à Charleroi. 25.000 points lumineux doivent être remplacés dans les années à venir. Les autorités communales annoncent désormais que les infrastructures sportives vont aussi subir un relifting.