photo_news
Plein écran
© photo_news

Le tribunal de Charleroi se déclare incompétent dans l'affaire Ryanair

UpdateDans un jugement rendu lundi, le tribunal du travail de Charleroi s'est déclaré incompétent dans le dossier opposant la compagnie low cost Ryanair à des membres de son personnel. Le tribunal a relevé que l'essentiel des décisions d'organisation de la compagnie sont le fait du siège central de la compagnie aérienne, en Irlande.

  1. Des pilotes Ryanair réclament de meilleures conditions de travail
    Video

    Des pilotes Ryanair réclament de meilleures conditions de travail

    Une association de pilotes de Ryanair récemment mise sur pied, le Ryanair Pilot Group (RPG), a réclamé mardi, au cours d'une conférence de presse à Bruxelles, de meilleures conditions de travail pour les plus de 3.000 pilotes de la compagnie aérienne irlandaise. L'association, qui a soigneusement évité d'aborder la question d'éventuels problèmes de sécurité chez Ryanair, lance un appel à la négociation à la direction de la compagnie low cost.
  2. Ryanair: La CNE déçue par le jugement du tribunal

    Ryanair: La CNE déçue par le jugement du tribunal

    La CNE, qui représentait des anciens employés de Ryanair, dont une Belge, dans un conflit avec la compagnie irlandaise, s'est dite déçue par la décision du tribunal du travail de Charleroi. Ces membres du personnel de la compagnie à bas coût estimaient avoir été lésés par l'application, à leur égard, de la législation irlandaise plutôt que la législation sociale belge, mais le tribunal du travail qui a mis en évidence le manque de preuves déposées par les plaignants, s'est déclaré lundi incompétent.
  3. Les vols de voiture ont diminué de près de 20 pour cent : nos assurances sont-elles pour autant moins chères ?
    Independer

    Les vols de voiture ont diminué de près de 20 pour cent : nos assurances sont-el­les pour autant moins chères ?

    Le nombre de vols de voiture en Belgique est en baisse depuis un certain temps. Les chiffres de la police fédérale le prouvent. Au cours du premier semestre 2021, le nombre de voitures volées a diminué de 19,2 pour cent par rapport à l’année précédente. Cela veut-il dire que nous paierons moins pour notre assurance auto ? « Oui », affirme Serge Jacobs d’Ethias à Independer.be. « Mais il y a un grand mais. »