Chez Engie, leader du marché belge, 10% des clients résidentiels connaissent des difficultés de paiement. Des chiffres stables jusqu’à présent, mais que l’entreprise s’attend à voir se détériorer significativement vu la flambée des prix.
Plein écran
Chez Engie, leader du marché belge, 10% des clients résidentiels connaissent des difficultés de paiement. Des chiffres stables jusqu’à présent, mais que l’entreprise s’attend à voir se détériorer significativement vu la flambée des prix. © Shutterstock / Stanislaw Mikulski

L’envolée des prix de l’énergie frappe durement les ménages belges: près d’un million de reports de paiement

Entre le début de la pandémie et le 15 septembre dernier - dernières statistiques disponibles -, les fournisseurs de gaz et d’électricité actifs en Belgique ont traité quelque 922.000 plans d’étalement ou reports de paiement pour une valeur de 572 millions d’euros, écrit L’Echo dans son édition de vendredi. Et ce, alors que la hausse des prix du gaz et de l’électricité n’a commencé qu’en avril 2021, pour s’accélérer vertigineusement ensuite.

  1. Le tarif social rend l'énergie nettement moins chère: y avez-vous droit?
    Monenergie.be

    Le tarif social rend l'énergie nettement moins chère: y avez-vous droit?

    Ces derniers mois, les prix de l’énergie ont augmenté très rapidement. Le régulateur de l’énergie CREG a calculé qu’au mois de novembre, les ménages payaient en moyenne déjà presque 1.400 euros sur base annuelle pour l’électricité et environ 3.000 euros pour le gaz naturel. Afin de protéger les personnes à faibles revenus et les ménages vulnérables, le gouvernement fédéral a prolongé l’extension du tarif social jusqu’au 31 mars 2022. Mais comment savoir si vous avez droit au tarif social et comment le demander si c’est le cas? Ci-dessous, Monenergie.be répond à ces questions.