Archives.
Plein écran
Archives. © BELGA

Les Belges n’ont jamais acheté autant de biens immobiliers

Depuis le lancement du baromètre immobilier de la Fédération du Notariat (Fednot) en 2007, les Belges n’ont jamais acheté autant de logements qu’au premier semestre de cette année. 

  1. Portes, charnières et poignées: la discrétion est de mise
    Livios

    Portes, charnières et poignées: la discrétion est de mise

    Dans nos intérieurs modernes, sobriété et pureté sont de mise. Le rôle accordé aux portes, charnières, poignées et serrures est de moins en moins prépondérant. Ces éléments purement fonctionnels font désormais partie d’un plus grand ensemble: le mur. Comme par magie, les portes semblent se soustraire à la vue, à moins d’être plus présentes dans l’intérieur, comme autant de séparations esthétiques. Voici les tendances selon le site de construction Livios.
  2. Nous empruntons plus que jamais: voici le montant moyen que les Belges doivent rembourser
    Economie

    Nous empruntons plus que jamais: voici le montant moyen que les Belges doivent rembourser

    Selon le Baromètre des notaires, l’année dernière, le prix moyen des habitations a augmenté de 5,7% pour atteindre le montant de 276.993 euros. Par conséquent, nous empruntons plus pour acheter, construire ou rénover une maison. De nombreux Belges consacrent une grande partie de leurs revenus au remboursement de leur maison. Guide-epargne.be a vérifié combien nous empruntons et remboursons en moyenne.
  3. Des places de stationnement gratuites tout cet été à Charleroi

    Des places de stationne­ment gratuites tout cet été à Charleroi

    Depuis plusieurs années maintenant, le stationnement dans le centre-ville de Charleroi est payant. Les prix varient en fonction des différentes zones. Une scan-car fait régulièrement le tour des différentes artères pour s’assurer que les véhicules sont bien en règle. Mais cela fait plus d’un an désormais que la crise du coronavirus a chamboulé nos habitudes. Et la Ville de Charleroi a décidé d’en tenir compte.