Plein écran
© anp

Les carburants changent de nom à partir d'aujourd'hui

Chaque type de carburant sera désormais représenté par une figure géométrique, une lettre et un chiffre.

À partir de ce vendredi 12 octobre, les carburants changent de nom. Une signalétique unique composée de formes géométriques, de lettres et de chiffres est mise en place dans toute l'Union européenne ainsi que dans plusieurs pays voisins. 

Désormais, l'essence sera représentée par la lettre "E" entourée d'un cercle et accompagnée d'un chiffre indiquant la teneur en éthanol (5 pour le sans-plomb 98, 10 pour le sans plomb 95 et 85 pour le super-éthanol).

Le diesel sera reconnaissable par la lettre "B" encadrée suivie d'un chiffre indiquant la teneur en biocarburant (B7 ou B10).

Enfin, les carburants gazeux seront identifiables par un losange. "H2" représente l'hydrogène, "CNG" le gaz natural comprimé et "LNG" le gaz naturel liquéfié.   

L'Union européenne veut ainsi aider les consommateurs à choisir le carburant approprié dans toute l'Europe. Les étiquettes sont déployées aujourd'hui dans les 28 États membres ainsi qu'en Islande, au Liechtenstein, en Norvège, en Macédoine, en Serbie, en Suisse et en Turquie.

Plein écran
© DR

L'essence et le gasoil de chauffage moins chers
L'essence et le gasoil de chauffage seront moins chers dès samedi, a indiqué vendredi la Direction générale Énergie du SPF Économie. Le prix maximal de l'essence 95 E10 baissera ainsi de 3,8 centimes, pour atteindre 1,515 euro le litre. Le recul sera de 4,6 centimes pour la 98, dont le prix au litre ne pourra dépasser 1,582 euros.

Le prix du gasoil de chauffage suivra également une même courbe descendante. Pour une commande d'au moins 2.000 litres, il faudra en effet débourser 2 centimes de moins par litre, dont le prix maximal sera de 0,7681 euro.

Ces prix résultent des fluctuations des cotations des produits pétroliers et/ou des bio composants inhérents à leurs compositions sur les marchés internationaux.