Illustration
Plein écran
Illustration © BELGA

Les comptes à taux négatif rapportent gros aux banques

Les banques belges ont déjà engrangé, en un an et demi, 165 millions d'euros en imputant un taux d'intérêt négatif sur les comptes de clients fortunés, rapportent L'Écho et De Tijd mercredi, citant le ministre des Finances, Vincent Van Peteghem (CD&V).

  1. 2 Belges sur 3 craignent pour leur pension: voici quelques formules fiscalement avantageuses pour épargner
    Economie

    2 Belges sur 3 craignent pour leur pension: voici quelques formules fiscale­ment avantageu­ses pour épargner

    66 % des Belges craignent de ne pas bénéficier d’une pension complète. La médiane de toutes les pensions des salariés en janvier 2020 était de 1 449 euros bruts. On ne sait pas exactement à combien elle s’élèvera à l’avenir. Ainsi, toute personne qui souhaite conserver une marge de manœuvre financière suffisante après la retraite doit se constituer un petit complément pendant sa carrière professionnelle. Les possibilités ne manquent pas, et elles sont souvent assorties d’incitations fiscales. Ci-dessous, Guide-epargne.be a énuméré 7 formules fiscalement avantageuses dans ce contexte.
  2. Vous avez attrapé le Covid et ne pouvez plus travailler: voici tout ce qu'il faut savoir sur les différents certificats

    Vous avez attrapé le Covid et ne pouvez plus travailler: voici tout ce qu'il faut savoir sur les différents certifi­cats

    De nombreux employés qui doivent rester à la maison en raison d’une infection au coronavirus ne savent pas exactement de quel certificat ils ont besoin. Pas moins de 40% d’entre eux présentent un certificat médical à leur employeur, alors qu’ils auraient plutôt besoin d’un certificat de quarantaine. C’est en tout cas ce qui ressort d’une récente enquête menée par le réseau d’employeurs Unizo. Quelle est la différence entre un certificat médical traditionnel et un certificat de quarantaine? Quand avez-vous besoin d’un tel certificat ? Et avez-vous besoin de voir un médecin pour cela? Réponses.
  1. Un livret d'épargne classique auprès d’une grande banque? Dans ce cas, le montant de vos épargnes ne sera doublé qu’au bout de… 636 ans
    Guide-epargne.be

    Un livret d'épargne classique auprès d’une grande banque? Dans ce cas, le montant de vos épargnes ne sera doublé qu’au bout de… 636 ans

    Depuis un certain temps déjà, les taux d’intérêt sur nos livrets d’épargne sont fort bas. Avec le taux minimal légal pour les comptes d’épargne réglementés, appliqué par la plupart des grandes banques, vous devriez attendre 636 ans avant que le montant de vos épargnes ne soit doublé. Toutefois, ceux qui optent pour des produits d’épargne ou d’investissement plus rentables, pourraient parvenir à augmenter de 100% leur capital durant leur vie. Ci-dessous, Guide-epargne.be vous explique comment ceci est possible.